Voyages de la Chine de Jiaqing à la Russie néoclassique

Le 11 juillet 2019, par Philippe Dufour

Une vacation aux accents d’Extrême-Orient mettait à l’honneur la céramique chinoise, comme la peinture de Lé Phô.

Chine, époque Jiaqing (1796-1820), paire de bols en porcelaine émaillée polychrome
de la famille rose de quatre médaillons représentant les quatre métiers nobles sur fond rubis, h. 8,5, diam. 
22 cm.
Adjugé : 48 980 

La première était bien représentée par une paire de bols en porcelaine de l’époque Jiaqing (1796-1820) ; les deux pièces émaillées présentaient un décor polychrome de la famille rose, orné de quatre médaillons représentant les quatre métiers nobles  yuqiao gengdu  sur fond rubis. Au revers, la marque de Jiaqing à six caractères en zhuanshu attestait de leur bonne origine, ce qui incitait les connaisseurs à se disputer le lot précieux jusqu’à 48 980 €. De la Chine à l’Indochine, il n’y a qu’un pas, que l’on franchissait avec Lé Phô ; le peintre d’origine vietnamien signait ici deux œuvres sur papier toilé, portant chacune une annotation de la célèbre galerie parisienne Romanet. La première représente des Tulipes rouge vase crème ; pour cette nature morte, il fallait avoir prévu 30 380 €. Quant à la seconde, elle met en scène une Maternité, thème cher à l’artiste qui lui valait de récolter 12 400 €. De l’artiste indien Sakti Burman, installé en France depuis plus de quarante ans, une huile sur toile était ensuite proposée, sous le titre Les Magiciens, dont l’onirisme lui valait 19 220 €. Dans les années 1930, Raphaël Delorme avait peint l’une de ses compositions allégoriques caractéristiques, intitulée L’Europe, l’Asie, l’Afrique et l’Amérique. Réalisée sur Isorel, elle semble inédite, et montre l’apogée du commerce colonial de la France dans le port d’Alger ; elle enregistrait 17 360 €. Au rayon arts décoratifs se distinguait une suite de quatre grandes appliques en bronze doré à quatre lumières, probablement fabriquées dans l’atelier que le Français Jean-Pierre Lancry avait ouvert à Saint-Pétersbourg dans les années 1800. Pour ces éléments à décor en relief de bustes de Minerve, un collectionneur avançait 12 400 €. On conclura sur la belle adjudication, à 19 275 €, d’un collier de 101 perles fines en chute, le fermoir en or gris orné de diamants, d’une longueur de 55 cm.

mardi 02 juillet 2019 - 14:30 - Live
1, rue du Maine 49100 Angers
Chauviré & Courant - Enchères Pays de Loire
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne