Au temps de Lepaute

Le 06 février 2020, par Sophie Reyssat

La réputation de Jean-Joseph Lepaute, horloger de Napoléon Ier, a traversé les siècles.

Première du moitié du XIXe siècle, régulateur en bronze doré à sonnerie au passage des heures et demies, le cadran et le mouvement signé de «Lepaute horloger de l’Empereur», guichet découvrant les mois et dates, trotteuse centrale des secondes. Mouvement bloqué, 45 24,5 18 cm.
Adjugé : 101 680 

Lors de cette vente généraliste, les spécialistes d’horlogerie jetaient leur dévolu sur ce régulateur, bataillé entre plusieurs nationalités de chaque côté de l’Atlantique. Deux Français restaient finalement en lice pour batailler la pièce jusqu’à 101 680 €. Présentée dans son jus, avec quelques sautes d’émail aux entrées de remontage, elle pouvait se prévaloir d’un mécanisme à complications en bel état. Outre sa taille imposante, là réside tout son intérêt. La maison de ventes précise en effet que la pendule présente un «guichet date» à 6 heures, et une quatrième aiguille indiquant la différence entre le temps solaire vrai, variant suivant l’inclinaison et l’orbite de la Terre, et le temps solaire moyen, constant car basé sur le mouvement de cette dernière. Ces atouts sont dus à Jean-Joseph Lepaute. Héritier d’une fameuse dynastie ayant travaillé pour la royauté, il est lui-même devenu l’horloger de Napoléon Ier. Pour son cabinet installé au Grand Trianon, il a ainsi livré une pendule de parquet à régulateur, tandis que ses réalisations rythment encore le temps au château de Fontainebleau, de la salle du trône impérial à la chambre de l’Impératrice, et jusque sur la façade de la tour de l’horloge. Les châteaux de Saint-Cloud et de Compiègne renferment également ses œuvres. Après s’être associé à son oncle, Pierre-Basile Lepaute, il s’installe à son compte, en 1811, place du Palais-Royal. Malgré la chute de l’Empire, sa réputation d’excellence lui a permis de poursuivre son activité.

samedi 01 février 2020 - 14:00 -
10, quai de l'Essonne 91100 Corbeil-Essonnes
Camper - Dabernat
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne