Félix Ziem sur la lagune

Le 06 février 2020, par Philippe Dufour

Le grand paysagiste était – une fois de plus – fasciné par Venise, tandis qu’une pendule novatrice de Winnerl évoquait les progrès de la technique sous le second Empire.

Félix Ziem (1821-1911), Aqua alta, place Saint-Marc, huile sur toile signée en bas à gauche, 74 54 cm.
Adjugé : 22 990 

Déclinant à l’infini les ambiances mouillées que lui inspire la cité des Doges, Ziem a choisi de décrire dans ce tableau un épisode d’Aqua alta, place Saint-Marc (74 54 cm). La toile montre la vénérable façade de la basilique éclairée par un soleil couchant, et abordée – détail des plus insolites – par des gondoles flottant sur l’esplanade même… Cette œuvre aux couleurs flamboyantes est bien inventoriée : une première fois par Pierre Miquel, dans son catalogue raisonné, ainsi que dans Félix Ziem 1821-1911 par Anne Burdin-Hellebranth. Elle ne pouvait donc que séduire, et se hissait sans peine jusqu’à 22 990 €. L’horlogerie n’était pas oubliée non plus. En témoignait une pendule murale du fabricant Joseph Thaddeus Winnerl, chronométrier autrichien établi à Paris et élève de Breguet. L’instrument (111 34 16 cm) date du milieu du XIXe siècle et dispose d’une réserve de marche d’un mois (avec poids moteur mouflé). L’ancre de son échappement est solidaire de la suspension et à levées demi-cylindriques en rubis, dites «à rouleau». Selon la tradition familiale, ce régulateur proviendrait du duc de Morny, et son demi-frère Napoléon III aurait possédé le même – une raison de plus pour justifier ses 13 310 €. Les plus sportifs jetaient leur dévolu sur une montre-bracelet de la maison Breitling, du modèle «Transocean Chronographe», portant le n° 222/RB0152/3100141 ; en or rose, elle possède un mouvement automatique (diam. 4,4 cm, poids brut : 120 env.). Elle changeait de poignet pour 7 102 €.

mercredi 29 janvier 2020 - 14:15 - Catalogue
2, rue Dupetit-Thouars 49400 Saumur
Ivoire - Deloys - de la Perraudière / d’Oysonville
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne