D'un buste de Sapho à une Morgan roadster

Le 02 juillet 2020, par Philippe Dufour

Aucune fausse note dans la sélection des pièces présentées lors d’une belle vente classique organisée à Cannes… Il faut dire que les 290 lots qui la composaient provenaient de deux appartements d’un goût parfait, l’un monégasque et l’autre cannois.

Italie, fin du XVIIIe siècle, buste de Sapho, bronze à patine brune sur un piédouche rond à moulure et tore de laurier en bronze doré, h. 48,5 cm.
Adjugé : 25 300 

C’est un buste à l’antique qui veillait sur le bon déroulement de la session : il représente Sapho. La poétesse, qui se jeta dans la mer depuis une falaise de Leucade – figure à la fois historique et mythique – est ici coiffée à la grecque. Son effigie en bronze (h. 48,5 cm) à patine brune repose sur un piédouche rond, à moulure et tore de laurier en bronze doré. Le bel objet, adjugé 25 300 €, a vu le jour en Italie à la fin du XVIIIe siècle et s’inspire à l’identique d’un buste romain conservé au musée national de Rome dédié à l’archéologie. Toujours au rayon des arts décoratifs, il y avait aussi un vase bouteille fabriqué en Chine, à l’époque de la République, en porcelaine céladon vert à décor blanc-bleu et signé Yang Shan et Su Zhai (h. 39 cm) : il changeait de mains contre 19 450 €. On pouvait le poser sur un bureau à cylindre de style Transition mais exécuté à la fin du XIXe siècle, dans le goût de celui livré par Jean-Henri Riesener pour le comte de Provence au château de Fontainebleau (12 220 €). Suivait un dessin attribué à l’école française du XVIIIe siècle et montrant un Projet d’aménagement de la place du Carrousel au Louvre (crayon noir, plume et encre de Chine, lavis gris et aquarelle, 39,5 132,5 cm) ; il a été sans doute réalisé par un architecte vers 1781-1787 pour l’aménagement de la place du Carrousel, avec l’implantation en son sein d’un opéra… Ce qui lui valait d’être préempté à 8 900 € par l’État pour le musée du Louvre. Un suiveur du baron Gérard a choisi pour sa part de fixer le Portrait de Louis de Bonald (129 94,6 cm), homme politique et philosophe, sur une toile portant le monogramme «MT» à gauche (8 450 €). Enfin – last but not least – apparaissait l’enchère la plus haute, soit 31 860 € attribués à la Morgan 4/4 1600 de 1984 (avec 37 150 km au compteur), à carrosserie ivoire et sellerie en cuir noir (voir l'article Une anglaise toujours courtisée de la Gazette n° 24 page 158).

mercredi 24 juin 2020 - 13:00 - Live
31, boulevard d'Alsace 06400 Cannes
Pichon & Noudel-Deniau (Azur Enchères)
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne