Dans l’intimité de Mai-Thu et de Louis Valtat

Le 07 octobre 2020, par Philippe Dufour

C’étaient les deux artistes phares de la session nantaise, accompagnés par Louise Abbéma, autrice d’un instantané pictural de Sarah Bernhardt.

Louis Valtat (1869-1952), Le Pichet de fleurs, vers 1920-1925, huile sur toile signée en bas à gauche, 46 33 cm.
Adjugé : 34 720 

D’abord, la vacation, décrite en quelques chiffres : trois jours de ventes dans la cité d’Anne de Bretagne ont permis de disperser 780 pièces (soit 82 % des lots vendus), pour un total de 590 000 € de produit, établi par des enchérisseurs de vingt-deux nationalités… Dans le détail, deux peintures se sont détachées du peloton avec brio, la première étant celle sur soie, particulièrement réussie, de Mai Trung Thu. La Lecture (54 45 cm) a été peinte en 1943, comme l’indique une date en bas à gauche (voir l'article Mai-Thu ou le Vietnam rêvé de la Gazette n°33, page 120). Les deux jeunes femmes en tuniques traditionnelles servent de prétexte à un délicat camaïeu de bleus, gris et beiges emportant les suffrages jusqu’à 210 800 €… et ce à partir d’une estimation haute de 60 000 €. Plus rustique, Le Pichet de fleurs brossé par Louis Valtat vers 1920-1925 (46 33 cm), trouvait preneur à 34 720 € ; la toile, caractéristique du travail du postimpressionniste, éblouissait par sa palette éclatante de jaune et de turquoise. Ambiance plus feutrée avec la troisième œuvre : un étonnant pastel tout en largeur décrivant Sarah Bernhardt à table (64 91 cm) en 1885 ; il porte la signature de Louise Abbéma, l’une des chroniqueuses du Paris artiste de la fin du XIXe, et compagne de la célèbre tragédienne… Un témoignage exceptionnel donc, que le musée du Petit Palais à Paris se devait d’acheter pour 10 168 €. Sur les rayonnages, on se saisissait d’un atlas du Monde composé principalement de cartes dessinées par Nicolas Sanson d’Abbeville, Géographe ordinaire du Roy. Imprimé «A Paris chez N. Langlois rue St. Jacques à la Victoire» entre 1662 et 1664, cet in-folio a été préempté 18 286 € par la Bibliothèque nationale de France. Enfin, un rare calvaire en ivoire finement sculpté à Dieppe vers 1760-1780, représentant le Christ en Croix entouré de la Vierge, de saint Jean-Baptiste et de Marie Madeleine (28 18,5 cm), recevait 8 680 €. Il est vrai qu’il était attribué à Antoine Belleteste, un maître en la matière.

Mai Trung Thu, dit Mai-Thu (1906-1980), La Lecture, 1943, peinture sur soie signée et datée, 54 x 45 cm à vue (détail). Adjugé : 210 800 €
Mai Trung Thu, dit Mai-Thu (1906-1980), La Lecture, 1943, peinture sur soie signée et datée, 54 45 cm à vue (détail).
Adjugé : 210 800 
mardi 29 septembre 2020 - 02:00 - Live
Ivoire - Couton - Veyrac - Jamault
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne