Deux élégantes, Joseph Garibaldi et un diamant

Le 11 avril 2019, par Philippe Dufour
Vu Cao Dam (1908-2000), Conversation, deux élégantes dans un jardin, huile sur toile, signée en bas à droite, datée, 33 24 cm.
Adjugé : 13 420 

Caractéristique des atmosphères sereines de l’artiste Vu Cao Dam, une scène décrivant une Conversation, deux élégantes dans un jardin ressortait du lot à Marseille, en inscrivant 13 420 €. Elle avait été acquise directement par son dernier propriétaire auprès de l’artiste en 1989 à Saint-Paul-de-Vence, cité des Alpes-Maritimes où le peintre s’était installé. On y retrouve la vision presque irréelle et fantasmée d’un parc de l’ancienne Indochine, où Vu Cao Dam a grandi et appris les principes de la peinture occidentale, avant de quitter son pays natal. Changement d’ambiance avec le tableau suivant, représentant une Attaque de voyageurs par des brigands par Jean Tassel ; une autre version de ce tableau est conservée au musée national de Varsovie, mais celle-ci était à votre portée, en échange de 5 400 €. Rendez-vous méridional ensuite, avec le Canal le long du quai du Midi à l’Isle-sur-la-Sorgue, fixé par Joseph Garibaldi, pour être vendu 5 500 €. Ce Marseillais reste fidèle aux scènes de la Provence, et tout particulièrement aux vues de son littoral entre Fos et Bandol, se faisant une spécialité des vues du Vieux-Port. Il s’éloignera rarement de sa chère province, visitant la Savoie et les Pyrénées, et à l’exception d’un pèlerinage à Venise, à deux reprises. Plusieurs bijoux de choix étincelaient, telle une bague en platine, agrémentée d’un diamant rond solitaire, de taille brillant, et de 2,07 ct. Affichant une couleur F et une pureté VS2, pour un poids de 4 g, la pierre attirait ces 12 600 €.

dimanche 31 mars 2019 - 10:30 - Catalogue
Marseille Enchères Provence
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne