Soins et raffinement au XVIIIe siècle

Le 15 décembre 2017, par Philippe Dufour

Décor d’un hôtel particulier de Bourg-en-Bresse pendant plusieurs décennies, mobilier estampillé, tableaux anciens et objets d’art étaient dispersés à Lyon.

Chine époque Qianlong (1735-1796). Paire de brûle-parfums en porcelaine et émaux de la famille rose, marque en zhuanshu.
Adjugé : 18 780 €

En vedette, ces deux brûle-parfums de l’époque Qianlong (1735-1796) en porcelaine et émaux de la famille rose qui s’élevaient jusqu’à 18 780 €, bien que dépourvus de leurs couvercles originels. Affectant une forme peu courante, sur piédouche semi-évasé, ils arborent un décor de sept dragons émaillés corail, vert et violet, poursuivant la perle sacrée parmi les nuages, sur un délicat fond jaune. Ils présentent aussi l’avantage de porter la très convoitée marque en zhuanshu moulée sur le fond de la partie supérieure. Destinés à embaumer l’atmosphère, ils étaient pour cela plébiscités dans les intérieurs français du XVIIIe siècle. À cette époque, l’usage des cuvettes de toilette, habilement dissimulées dans des sièges signés par les meilleurs ébénistes, s’était aussi répandu. On en avait ici un très bel exemple : d’une part une cuvette violonée en faïence de Lyon, à décor polychrome dit «à la pierre scize» mettant en scène une Vénus assise flanquée d’un putto debout, tous les deux drapés avec un oiseau très emplumé sur la terrasse ; d’autre part avec sa chaise cannée en noyer, estampillée «Canot» (mort en 1786), beau-frère de Nogaret. L’ensemble, rare, trouvait amateur pour 7 512 €. Autre accessoire indispensable, cette fois pour mesurer le temps, le petit cadran solaire en argent présenté dans la Gazette n° 41, page 222. Signé «Nourry à Lyon», il indiquait ici de son gnomon 6 826 €.

 

Cuvette de toilette en faïence de forme violonée à décor polychrome, dit «à la pierre scize» d’une Vénus assise, XVIIIe siècle.Adjugé : 7

Cuvette de toilette en faïence de forme violonée à décor polychrome, dit «à la pierre scize» d’une Vénus assise, XVIIIe siècle.
Adjugé : 7 512 €

La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne