Dans un programme panaché, victoire brésilienne

Le 04 juillet 2019, par Philippe Dufour

Mission accomplie à Rouen pour le tableau d’Alberto da Veiga Guignard, artiste brésilien fort rare dans les salles de l’Hexagone : son tableau atteignait son estimation maximale.

Alberto da Veiga Guignard (1896-1962), Portrait de jeune femme, 1928, huile sur toile, 71 50,5 cm.
Adjugé : 37 820 

Pour 37 820 €, voici le Portrait de jeune femme, peint en 1928, reparti vers d’autres cieux, avec ses épaisseurs de matière et ses tons délicats. L’artiste y travaille le modèle selon les préceptes de l’expressionnisme allemand, découvert lors de son apprentissage artistique à Munich. Pour le Français Gustave Cariot, c’est plutôt l’influence de Claude Monet qui a prévalu, ainsi que les techniques picturales des pointillistes et autres divisionnistes. Brossant avec minutie des paysages rustiques de collines et de champs, il aime aussi décrire la vallée de la Rance. Non située, cette simple Vallée, datée 1938, trouvait amateur pour 9 796 €. Venu de sa Belgique natale, le peintre Adrien Segers arrive à Rouen en 1914 et s’y fixe définitivement ; il en rendra avec talent l’atmosphère de ses artères et ruelles anciennes, comme l’atteste sa toile Rue Martainville (4 588 €). L’archéologie faisait ensuite une apparition remarquée dans ce sommaire, avec un Portrait, caractéristique d’Antinoé : un masque en plâtre peint et aux yeux incrustés de pâte de verre, fabriqué en Égypte, sous l’occupation romaine, soit au IIe ou IIIe siècle, dans cette ville située sur le Nil (6 076 €). Celle-ci fut fondée par l’empereur Hadrien, autour du temple célébrant le culte de son favori Antinoüs. Elle est célèbre pour les masques et les peintures réalistes qui accompagnent les momies de ses nécropoles. Du côté des montres et des bijoux, une Patek Philippe Elipse, le cadran ovale en or jaune à fond émaillé bleu, s’emballait jusqu’à 7 192 €. Tandis qu’une rivière de diamants, en or gris, avec 57 diamants pour environ 8 ct au total, ornait votre cou en échange de 4 960 €.

La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne