Grubacs, Lé Phô et Godchaux, invités d’honneur

Le 31 octobre 2019, par Philippe Dufour

Une toile exceptionnelle de Carlo Grubacs ne pouvait qu’attiser le feu des enchères, talonnée par une œuvre radieuse de Lé Phô.

Carlo Grubacs (1802-1870), Fête à Venise au clair de lune après la défaite de Sadowa, huile sur toile, 80 120 cm.
Adjugé : 84 000 

Victoire donc pour Fête à Venise au clair de lune après la défaite de Sadowa, qui représente un moment clé de l’histoire de l’Italie moderne : l’indépendance de Venise après le départ des Autrichiens, dominant le nord du pays depuis 1815. Ce qui daterait la toile d’après le 3 juillet 1866, jour de cette bataille remportée par l’alliance prusso-italienne. La composition (80 120 cm) apparaît de plus comme exceptionnelle dans le corpus de ce peintre qui a décliné sans relâche les vues de l’ancienne Sérénissime (voir l'article Nuit d’ivresse avec Carlo Grubacs de la Gazette n° 35, page 26). Une enchère de 84 000 € était donc inscrite par un collectionneur italien, dépassant très largement l’estimation maximale de 50 000 €. Le Vietnamien Lé Phô, l’un des plus brillants élèves de l’École des beaux-arts d’Indochine à Hanoï, et auteur de sensibles portraits de femmes, était aussi présent avec une huile sur Isorel (73 54,5 cm), intitulée Les Pivoines. Elle portait encore l’étiquette de la célèbre galerie Romanet à Paris ; symphonie de jaunes et d’ocres, ce bouquet changeait de mains à 18 600 €. Né à Vendôme en 1878, Roger Godchaux, lui, choisit la sculpture animalière après son admission à l’École des beaux-arts de Paris ; il excellera, s’attachant tout particulièrement à rendre la psychologie des félins. À l’image de ces Deux lionceaux (11 27 x 10 cm) en bronze patiné que l’on pouvait apprivoiser moyennant 13 200 €. Au chapitre de la musique figurait un violon de Jean-François Aldric (1765-1843), luthier né à Mirecourt, et établi à Paris en 1788. Il signait cet instrument en 1808 (l. 357 mm), empoigné par un connaisseur à 24 600 €. Quant aux bijoux, ils étaient dominés par un solitaire dont le diamant de 8,41 ct (pureté VS1) brillait pour 44 400 €.

samedi 26 octobre 2019 - 14:00 -
33, rue Demées 61000 Alençon
Orne Enchères
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne