Paul Jouve fait patte de velours

Le 15 avril 2021, par Sophie Reyssat

Artiste phare de la période art déco, le peintre animalier fait du tigre le roi de ses animaux.

Paul Jouve (1878-1973), Deux tigres couchés, huile sur panneau, 72 101,5 cm.
Adjugé : 100 464 

Une dizaine de téléphones se disputaient ce panneau de Paul Jouve, attendu au plus haut à 30 000 € et finalement acquis par un amateur allemand pour 100 464 €. Ces Deux tigres couchés sont emblématiques de son travail. La présence des bêtes, sculpturales, est renforcée par le cadrage resserré et le fond neutre duquel elles se détachent. Une puissance sereine se dégage des corps massifs, dont les volumes stylisés sont soulignés par les lignes du pelage. Le port est altier, mais les pattes sont nonchalamment croisées, et la majesté n’exclut pas la tendresse, l’un des fauves s’abandonnant contre l’autre et enroulant sa queue autour de sa patte. Moyennant 20 350 €, une Tortue arrivait en second sur la ligne d’arrivée (13 26 18 cm). En laiton embouti et martelé, elle a été façonnée en 1973 par François-Xavier Lalanne, dont elle porte le monogramme. Son alter ego, Claude, réalisait quant à elle deux bougeoirs «feuilles» en bronze doré paré de nuances cuivrées. 15 456 € étaient requis pour cette fonte d’édition Artcurial réalisée vers 1990. La collaboration artistique du couple a débuté en 1956, mais chacun a conservé son univers et créé des œuvres indépendantes, des pièces plus baroques pour elle, la déclinaison d’un bestiaire fantaisiste pour lui. La Chine s’invitait au programme avec une paire de vases du XIXe siècle (48,5 36 cm), en forme d’éléphants sur socle, en bronze serti de pierres de couleurs, bataillés à 17 388 €. Si le vase Triton d’Émile Gallé ne trouvait pas preneur (voir l'article Gallé et Triton de la Gazette n° 13, page 96), un modèle boule à col tubulaire (h. 24,5 cm), dont le verre cristallin légèrement fumé, soufflé et côtelé, s’orne d’une mante religieuse et de chrysanthèmes en émail polychrome rehaussé d’or, obtenait 16 486 €. Il est signé «E. Gallé à Nancy».

dimanche 04 avril 2021 - 14:00 - Live
Oxio
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne