Prud'hon, Leleu, Hoang Tich Chù...

Le 23 septembre 2021, par Philippe Dufour

La session se déroulant à Corbas a récompensé des œuvres aussi diverses qu’une peinture flamande et un paravent vietnamien, un dessin de Prud'hon ou une commode de Leleu.

Attribué à Pieter I Claeissins (vers 1500-1576), Vierge à l’Enfant entourée d’anges musiciens, panneau de chêne, planche non parquetée, 53 34 cm.
Adjugé : 187 800 

Au total, ce n’est pas moins de 1 119 705 € qui étaient recueillis à l’issue de cette vacation, placée sous la protection d’une composition sur panneau de chêne attribuée à Pieter I Claeissins, dit aussi «Claeissins l’Ancien». Son sujet ? une Vierge à l’Enfant entourée d’anges musiciens (53 34 cm) qui devait s’envoler jusqu’à 187 800 €, à partir d’une estimation haute de 20 000 €… Le peintre flamand, reçu maître à Bruges en 1530, est l’auteur de nombreuses scènes religieuses (dont une célèbre Résurrection pour la cathédrale Saint-Sauveur de sa cité natale), mais aussi de portraits. Sans transition, en route pour l’Asie avec le lot suivant : un paravent au Paysage vietnamien, vue sur la pagode Chuâ Thây, exécuté par Hoang Tich Chù en 1941 (voir Gazette n° 31, page 70). Cette même année, l’artiste, fraîchement diplômé de l’incontournable École supérieure des beaux-arts de Hanoï, ouvre son atelier. Notre paravent, plongeant sur un impressionnant panorama, a emporté 176 532 €. Une dernière enchère à six chiffres se portait sur une œuvre caractéristique de Pierre-Paul Prud’hon, une Étude d’après Marguerite – l’un de ses modèles préférés. Ce délicat nu féminin a été tracé à la pierre noire et rehauts de blanc sur papier bleu (24,5 17,5 cm). Passée par plusieurs collections prestigieuses, comme celles de Charles Boulanger de Boisfremont et Pierre Jourdan, la feuille a été adjugée 114 280 €. De son côté, Charles-François Lacroix de Marseille livrait une paire de toiles (49 63,5 cm chacune) signées, localisées à Rome et datées, représentant respectivement des Pêcheurs près d’un port au petit matin et Le Coucher de soleil. La première porte la date de 1750 (ou 1754 ?) et l’autre de 1759 : elles partaient ensemble pour 73 660 €. Au rayon des arts décoratifs, il fallait aussi remarquer une commode d’époque Transition par Jean-François Leleu, en acajou et placage d’acajou blond de Cuba (88 126 54 cm). L’ébéniste parisien, maître en 1764, recevait 21 252 €.
 

Pierre-Paul Prud’hon (1758-1823), Étude d’après Marguerite, pierre noire et rehauts de blanc sur papier bleu, 24,5 ? 17,5 cm. Adjugé : 114
Pierre-Paul Prud’hon (1758-1823), Étude d’après Marguerite, pierre noire et rehauts de blanc sur papier bleu, 24,5 17,5 cm.
Adjugé : 114 280 €  
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne