Le bestiaire sauvage de Paul Jouve

Le 04 juillet 2019, par Philippe Dufour

Venus des quatre coins de la planète, quelques beaux spécimens de la faune sauvage ou domestiquée s’étaient donné rendez-vous pour cette vacation placée sous le signe de Paul Jouve.

Paul Jouve (1878-1973), Panthère noire marchant, vers 1925-1930, huile sur panneau, 51,5 102,5 cm.
Adjugé : 86 400 

L’artiste phare de la peinture exotique des années art déco y était représenté par pas moins de dix-huit œuvres, provenant de la succession de Mademoiselle H. et acquises directementpar ses parents auprès de leur auteur (voir l'article Le seigneur de la jungle par Paul Jouve de la Gazette n° 24, page 30). Sans surprise, en raison de leur qualité et de leur historique sans faille, elles ont toutes été adjugées pour un total de 558 500 €. La plus prisée était la Panthère noire marchant des alentours de 1925-1930, une huile sur panneau décrochée pour 86 400 €. Relevant d’un procédé différent, le fameux Shere Khan, le tigre, d’un modèle initialement conçu en 1920, rugissait pour 61 200 € ; rappelons qu’il s’agit d’une épreuve lithographique tirée sur papier fort à fond or et rehaussée à la gouache par Jouve. D’autres félins au pelage d’ébène faisaient leur numéro, telle la Panthère assise, saisie vers 1935 à l’huile sur papier marouflé, disputée jusqu’à 52 800 € ; ou encore la Panthère noire debout, dont le modèle avait été initialement conçu en 1929, ici dans une version lithographique à fond or matifié, richement rehaussée à la gouache (49 200 €). Pour ce même tarif, on pouvait aussi admirer l’Éléphant devant un temple accompagné d’un moine bouddhiste des alentours de 1925-1930, reproduit ci-dessous. Direction l’Afrique ensuite, avec un couple de fauves, Lion et Lionne (vers 1935), également une technique mixte sur papier marouflé sur carton, appréciée pour 44 400 €. Inspiré par son long séjour à Thessalonique durant la Première Guerre mondiale, un impressionnant Attelage de buffles macédoniens avec ses parures de pompons et ses couvertures multicolores, réalisé aux alentours de 1920 sur panneau, changeait de mains pour 39 600 €. Au même prix, vous pouviez aussi adopter un Tigre au repos réalisé en technique mixte sur papier marouflé entre 1930 et 1935.

Paul Jouve,  Éléphant devant un temple accompagné d’un moine bouddhiste, vers 1925-1930, technique mixte sur papier marouflé sur carton, 67 x 52,5 cm.
Paul Jouve, Éléphant devant un temple accompagné d’un moine bouddhiste, vers 1925-1930, technique mixte sur papier marouflé sur carton, 67 52,5 cm.
Adjugé : 49 200 
dimanche 30 juin 2019 - 10:00 - Catalogue
Ivoire - Guizzetti - Collet
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne