En suivant les poissons exotiques sur l’Uranie

Le 20 mai 2021, par Anne Doridou-Heim

On s’offrait un tour du monde avec l’officier de marine Duperrey et d’autres navigateurs qui se faisaient auteurs d’ouvrages de voyage.

Louis-Isidore Duperrey (1786-1865), Voyage autour du monde exécuté par ordre du roi, sur la corvette de Sa Majesté «la Coquille» […], Paris, Arthus Bertrand, 1826.
Adjugé : 5 639 

Afin de compléter le travail entrepris sur l’Uranie de 1817 à 1820, en qualité d’hydrographe de marine sous le commandement de Louis de Freycinet, Louis-Isidore Duperrey propose une nouvelle expédition scientifique. L’officier embarque en 1822, avec Jules Dumont d’Urville pour second, sur la Coquille pour une nouvelle circumnavigation de trois ans. Parti de Toulon le 11 août, il met le cap sur le Brésil, suivi par les côtes du Chili, les îles du Pacifique, la Nouvelle-Guinée, la Nouvelle-Zélande et les Moluques. À son retour, il fera publier ses écrits. Une édition originale de 1826 de ce Voyage autour du monde exécuté par ordre du roi, sur la corvette de Sa Majesté «la Coquille» […], un témoignage de la première importance, retenait 5 639 €. Il s’agit d’un atlas zoologique divisé en huit parties (mammifères, oiseaux, reptiles, poissons, mollusques, insectes, crustacés et zoophytes), riche de 157 planches gravées sur métal par Tardieu et coloriées à la main d’après les dessins de deux naturalistes à bord, René Primevère Lesson et Prosper Garnot. Plus connu encore, l’Atlas du voyage de La Pérouse autour du monde, dans une édition originale de 1797, in-folio dans son cartonnage d’origine, se feuilletait à 4 010 €.

mardi 11 mai 2021 - 14:00 - Live
Audap & Associés
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne