Gazette Drouot logo print

Albums d’hier, d’ici et d’ailleurs

Publié le , par Anne Doridou-Heim

Cette vente de photographies, se tenant dans la semaine de Paris Photo, a vu plusieurs albums atteindre leurs objectifs, dans un esprit sportif et historique.

Albums d’hier, d’ici et d’ailleurs
Vers 1890-1893. Albums personnels du capitaine Jules Alexandre Milz, composés de 124 épreuves sur papier albuminé et 39 épreuves sur papier citrate, de 8 13,5 cm à 16,8 22,7 cm.
Adjugé : 23 040 

L’après-midi prenait des teintes sépia pour se conclure sur le produit total de 620 000 €, et ce sont les albums anciens qui fixaient le plus l’attention. À commencer par celui du docteur Paul Gachet (1828-1909) provenant de la vente de la succession de son fils en mars 1963. Riche de vingt-neuf épreuves sur papier albuminé au format carte de visite (8 5,5 cm) prises par différents photographes dont Numa Blanc, Pesme, A. Barrès ou A. Leroy, montrant toutes le visage du médecin le plus célèbre pour qui s’intéresse à l’art de la fin du XIXe siècle – lui qui soigna Cézanne, Pissarro et bien sûr Van Gogh –, il couvre trente années de sa vie. Ce petit morceau d’histoire a été emporté à 46 080 €. Quelques années plus tard, vers 1905, J. Joseph-Renaud, P. Moreau et divers autres réunissaient 248 épreuves, dont 246 sur papier albuminé, afin d’illustrer différentes disciplines physiques comme le tennis, la lutte, le croquet, l’escrime, le golf ou le tir, et ce certainement pour servir de modèles à la gravure des figures de l’ouvrage Les Sports modernes illustrés. Encyclopédie sportive illustrée, publié sous la direction de P. Moreau et L. Voulquin (Paris, 1905-1906). Cet album montait sur le podium et obtenait la médaille d’argent à 25 600 €. Prenant ensuite la direction de l’Afrique, on pouvait en échange de 23 040 € emporter ceux personnels du capitaine belge Jules Alexandre Milz (1861-1902), chargé vers 1890-1893 d’achever l’établissement de postes avancés dans des zones peu accessibles au Congo – où la présence arabe était encore imposante –, notamment la station de Djabir sur l’Uélé, un affluent de l’Oubangui. Réunis en deux in-folio et un petit in-4o, ces documents offrent de rares témoignages des villages de la région et de leurs populations, immortalisant des scènes de vie dont il ne reste que peu de traces. Ces trois ensembles d’albums, bien que portant sur des thèmes variés, avaient ce point commun de participer à une mémoire collective, et c’est ce qui fait leur force.

samedi 13 novembre 2021 - 14:00 (CET) - Live
Ader
Gazette Drouot
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne
Gazette Drouot