Le retour du printemps avec Daum Nancy

Le 16 juillet 2020, par Philippe Dufour

La verrerie du tournant du XXe siècle, dont Daum, était à l’honneur à Cannes, représentée par les productions des nombreuses maisons, principalement situées dans l’est de la France, mais aussi en région parisienne.

Daum Nancy, pichet de la série «Prairial», vers 1892-1900, épreuve en verre multicolore au décor dégagé à l’acide, rehaussé d’émaux polychromes, signé «Daum Nancy France» à la croix de Lorraine et à l’or sous la base, h. 13,5 cm.
Adjugé : 19 000 

L’une des plus importantes manufactures signait le lot ayant décroché la première place, récompensé par 19 000 € : «Daum Nancy», comme l’indiquait la signature à la croix de Lorraine inscrite sous la base de ce très rare pichet (h. 13,5 cm). Il relève de la série «Prairial» et a été diffusé durant la période 1892-1900 ; il s’agit d’une épreuve en verre multicolore pourvue d’un décor tournant finement, dégagé à l’acide, représentant un paysage lacustre et végétal en grisaille sur un fond granité rose. Des émaux polychromes ponctuent aussi la partie basse, sur un fond granité vert, alors que son col et son anse sont frottés d’or… Cerise sur le gâteau : cette composition est très proche de celle du vase «Prairial» de 1892 exposé au musée des beaux-arts de Nancy. Beaucoup plus abordable (3 500 €), un vase de forme balustre en verre multicouche, à décor dégagé à l’acide de pinsons et de grappes de fruits bordeaux sur fond jaspé, portait quant à lui la marque «Charder», tandis qu’une signature manuscrite cursive «Le Verre français» se lisait à sa base. Datant de 1927-1929, l’objet, haut de 35 cm, est caractéristique des réalisations de Charles Schneider, qui a fondé son entreprise à Épinay-sur-Seine en 1913. En revanche, le vase Daum vu dans la Gazette n° 25 (voir l'article Daum, vers 1900 page 146) n’a pas trouvé preneur.

samedi 04 juillet 2020 - 14:00 - Live
Cannes Enchères
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne