Le cargo d'un expert en marine

Le 06 mai 2021, par Anne Doridou-Heim

L’arrivée des collections de Bruno Petitcollot recevait l’accueil qu’elles méritaient avec hommages pour Marin-Marie et prix pour des maquettes. 

Le cargo «Asie», maquette d’armateur, bois et métal, construit pour la Compagnie maritime des chargeurs réunis, 307 114 59 cm.
Adjugé : 64 000 

La Gazette n° 14 (voir l'article Collection Bruno Petitcollot, l'invitation au voyage page 12) offrait un hommage mérité à Bruno Petitcollot, disparu en octobre 2020, en retraçant quelques étapes de son passionnant parcours et relatant son engagement sans faille pour la mer, son ancrage absolu. Et comme les objets étaient son crédo et qu’il était intarissable à leur sujet, embarquement immédiat sur le cargo Asie, une maquette d’armateur en bois et métal, construite pour la Compagnie maritime des chargeurs réunis, offrant de belles dimensions : 307 cm de long. Ce type de maquette navale était traditionnellement considéré comme le haut de gamme, l’armateur en faisant construire trois exemplaires à chaque lancement de navire d’importance, et celle-ci ne dérogeait pas à la règle, emportant 64 000 € dans son sillage. Il faut dire que le paquebot Asie, lancé à Dunkerque le 12 février 1914 est un magnifique vapeur destiné au service entre la France et la côte occidentale d’Afrique, nanti d’un confort –on peut même parler d’un luxe – jamais atteint sur ce type de navire. Les œuvres de Marin-Marie (1901-1987) étaient le temps fort très attendu de cette dispersion. Tout un chacun connaissait l’amour de Bruno Petitcollot pour ce peintre, qu’il a tant œuvré à valoriser. Six aquarelles couraient sur les flots porteurs. L’Arrivée du paquebot «Ile de France» aux docks de New York (voir détail page de droite) s’effectuait sous les hourras de 57 600 €. Le Quatre-mâts barque par babord au large de Casablanca (58 84 cm) filait à la vive allure de 49 920 €, la Goélette à huniers (47 71 cm) était aperçue à 42 240 € devant les îles Baléares, le Madelaine II de la compagnie Bordes (55 75 cm) ne craignait pas d’affronter une forte houle à 37 120 €, tout comme les deux Trois-mâts barque, l’un par grosse brise (51 70 cm), fort de 35 200 €, le second sur mer formée (52 72 cm) avançant à 30 720 €. Quant au Bombardement de Dakar par le cuirassier du même nom (54 102 cm), un moment important de la Seconde Guerre mondiale, il tirait cette fois un coup de semonce de 24 320 €. Les acheteurs trouvaient leur chemin, ils n’avaient qu’à suivre la rose des vents.
 

Marin-Marie (1901-1987), L’Arrivée du paquebot « Île-de-France » aux docks de New York, aquarelle gouachée, 40 x 56 cm (détail). Adjugé :
Marin-Marie (1901-1987), L’Arrivée du paquebot « Île-de-France » aux docks de New York, aquarelle gouachée, 40 56 cm (détail).
Adjugé : 57 600 
vendredi 23 avril 2021 - 14:00 - Live
Tessier & Sarrou et Associés
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne