Molière en maître de cérémonie

Le 13 mai 2021, par Anne Doridou-Heim

Lors de cette vente bibliophilique, l’auteur du Bourgeois gentilhomme a emballé les enchérisseurs avec la première édition complète de ses œuvres.

Jean Baptiste Poquelin, dit Molière (1622-1673), Les Œuvres de Monsieur de Molière (…), Paris, 1682, 8 vol. in-12.
Adjugé : 119 700 

Tout était en place pour que Les Œuvres de Monsieur de Molière retiennent la plus vive attention du public, ce qui n’a pas manqué de se réaliser avec une ovation de 119 700 €. Tout d’abord, il s’agit de la première édition collective complète des œuvres du dramaturge, neuf ans après sa disparition, comprenant six pièces en édition originale dont Don Juan et L’Impromptu de Versailles. Celle-ci a été établie par deux comédiens de sa troupe, Vinot et La Grange, d’après ses manuscrits. Ensuite, c’est également la première édition illustrée, et les trente figures gravées par Jean Sauvé (1635-1692) d’après Pierre Brissart (1645-1682) offrent un précieux témoignage sur les costumes et la mise en scène de l’époque (voir ci-contre). Enfin, les reliures sont en maroquin noir, aux armes d’un lieutenant général au gouvernement du Mâconnais doublé d’un grand bibliophile, Louis-César Crémeaux d’Entragues. Précisons que les exemplaires en maroquin ancien sont des plus rares… Un faisceau de qualités bénéfiques qui ont porté Molière à un nouveau triomphe sur le scène ! Nous avions mis en avant une autre prose (voir Gazette n° 17 du 30 avril, page 46) avec une belle édition madrilène de 1780 du Don Quichotte de Miguel de Cervantès (1547-1616). Cet autre monument de la littérature retenait 22 050 €.

La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne