facebook
Gazette Drouot logo print

L’apparition de l’imprimerie française à Lyon

Le 21 octobre 2021, par Philippe Dufour

Autour de précieux témoins de la naissance de cet art dans la capitale des Gaules, quelques incunables exceptionnels, imprimés à Paris ou Nuremberg…

L’apparition de l’imprimerie française à Lyon
Vingt caractères mobiles d’imprimerie du XVe siècle, trouvés à Lyon, dans la Saône, plomb.
Adjugé : 65 000 

Le lot central de cette vente dédiée aux livres anciens (et dont le produit total s’élève à 495 350 €) valait son pesant d’or… bien que de plomb. Ces vingt caractères d’imprimerie du XVe siècle ont été découverts au XIXe dans le lit de la Saône, où ils reposaient depuis cinq cents ans, au voisinage du quartier de La Pescherie. Ces types sont autant de véritables «primitifs» – et les plus anciens caractères mobiles découverts en France : peu étonnant, puisque Lyon a été le berceau de l’imprimerie dans le royaume. L’un d’eux aurait même appartenu à la police utilisée par Guillaume Le Roy pour imprimer Ponthus et la belle Sidoine en 1484. Aussi l’ensemble rarissime a été ferraillé jusqu’à 65 000 €, à partir d’une estimation haute de 5 000 €. Plus récent, lui succédait un superbe livre d’heures, intitulé Ces Presentes Heures à Lusaige de Tournay ont esté faictes pour Symon Vostre, libraire demourant à Paris à la rue neuve nostre-dame à l’enseigne sainct Jehan l’Evangéliste (voir l'article Un post-incunable aux armes royales de la Gazette n° 35, page 113). Ce livre imprimé sur vélin de 1502 est un post-incunable, in-8° gothique, de 120 feuillets non chiffrés, paré d’une reliure de maroquin rouge de Lortic ayant figuré à l’Exposition de Vienne de 1873. Cette édition très rare, ornée de dix-neuf grandes figures sur bois et aux bordures représentant, entre autres, diverses histoires de l’Ancien et du Nouveau Testament, devait partir à 37 500 €. Contemporain, le Liber Chronicarum de Hartmann Schedel a été imprimé par Anthon Koberger à Nuremberg, le 12 juillet 1493. Il s’agit d’un in-folio gothique de 300 pages, et la première édition de l’incunable des plus célèbres, car l’un des mieux ornés du XVe siècle (plus de 1 800  gravures sur bois !). Un bibliophile s’en est saisi contre 36 250 €. Plus au nord, à Anvers, l’imprimeur Plantin, en 1564, livrait aussi ce livre de Joannes Sambucus : Emblemata, cum aliquot nummis antiqui operis ; pour ce premier tirage, orné de 165 vignettes carrées, il fallait prévoir 18 750 €.

 

Hartmann Schedel, [Liber Chronicarum]. Registrum huius operis libri cronicarum cum figuris et ymaginibus ab inicio mundi, Nuremberg, Antho
Hartmann Schedel, [Liber Chronicarum]. Registrum huius operis libri cronicarum cum figuris et ymaginibus ab inicio mundi, Nuremberg, Anthon Koberger, 12 juillet 1493, in-folio gothique, 300 feuillets, reliure en veau brun.
Adjugé : 36 250 
Gazette Drouot
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne
Gazette Drouot