Les secrets d’un manuscrit médiéval multiple

Le 11 mars 2021, par Philippe Dufour

Rare travail de monastère réunissant sous une même reliure trois manuscrits des XIe, XIIIe et XVe siècles, l’ouvrage, qui dormait dans une bibliothèque de l’ouest, a été très vivement disputé.

Recueil composite de trois manuscrits, des XIe, XIIIe et XVe siècles, sous reliure réalisée vers 1490 dans la région rhénane, in-8° (16,5 12,2 cm).
Adjugé : 51 330 

C’est finalement un collectionneur qui l’aura emporté pour 51 330 € ; il faut avouer qu’il est exceptionnel de trouver dans un même ouvrage des textes d’époques différentes de cette qualité (voir l'article Manuscrit du XIe siècle de la Gazette n° 8, page 108). Le premier – et le plus rare en salle de ventes, car la plupart de ses semblables sont détenus par des institutions publiques –, s’avère être un manuscrit copié en Rhénanie à la fin du XIe ou au début du XIIe siècle (soit entre 1080 et 1120), comme l’indique l’analyse de l’écriture. Il s’agit d’une œuvre, complète, de saint Grégoire Le Grand (540-604), intitulée Admonitiones ad consolationem infirmorum et retranscrite ici sur 94 feuillets (foliotés dans la marge supérieure au XVe siècle). Rappelons que le pape Grégoire Ier, élu en 590, est connu pour être à l’initiative de la réforme de l’Église qui porte son nom. Suit un deuxième manuscrit en latin, sur vélin de quatre feuillets, celui-ci réalisé en Rhénanie à la fin du XVe siècle et exposant les détails de la liturgie de l’extrême-onction : Ordo commendationis animae. Enfin, le troisième texte (48 feuillets), datant du XIIIe siècle, est constitué d’un florilège de citations de saint Augustin et saint Bernard de Clairvaux, copiés en Allemagne… La rareté de notre ouvrage composite tient aussi au fait qu’il se présente dans une belle reliure médiévale des environs de 1490, en plein veau havane sur ais de bois, avec un décor estampé à froid de motifs végétaux.

La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne