Redécouverte et préemption d’un manuscrit de Carmontelle

Le 22 novembre 2018, par Philippe Dufour
Louis Carrogis, dit Carmontelle (1717-1806), La Perspective démontrée à l’usage des jeunes gens qui savent la géométrie et le dessin. Extraits des éléments de la géométrie applicables à la perspective démontrée, 1795, deux ouvrages en un volume in-4°, Adjugé : 15 500 €

Véritable homme orchestre du siècle des Lumières, à la longévité étonnante, Louis Carrogis, dit Carmontelle, a endossé tour à tour les habits de peintre, dessinateur, topographe, écrivain, organisateur de fêtes, paysagiste, critique d’art ! Auteur de nombreux ouvrages, l’un de ses traités, La Perspective démontrée à l’usage des jeunes gens…, inédit, était devenu légendaire, car perdu dès la fin de sa rédaction, c’est-à-dire autour de 1795. On vient de le redécouvrir lors d’une vacation bibliophile à Troyes (voir Gazette n° 39, page 151), se présentant sous la forme de deux volumes manuscrits, écrits de sa main, et ornés de vingt-huit planches aquarellées. Pour cette très savante somme, révélant par la géométrie tous les secrets qui régissent la représentation des paysages, bosquets et autres prairies, l’INHA (Institut national d’histoire de l’art) a exercé son droit de préemption, dépensant 15 500 €. Parmi les quatre cents livres, autographes et manuscrits proposés, d’autres perles, à l’image d’une poétique Pomologie, ou Description des meilleures sortes de pommes et de poires, écrite par Johann Hermann Knoop, enrichi de planches gravées sur cuivre et aquarellées, édité à Amsterdam en 1771 ; un amateur avançait 3 720 €. À 3 472 € venait ensuite une célébrissime somme éditée en 1963, illustrée par le prolifique Salvador Dalì : la Divine Comédie de Dante. Elle se jouait tout au long de six tomes en douze volumes, avec suite d’illustrations et de décompositions de couleurs. 

vendredi 16 novembre 2018 - 14:00 - Catalogue
Ivoire Troyes - Boisseau-Pomez
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne