Le V de Chandigarh par Jeanneret

Le 05 novembre 2020, par Sophie Reyssat

Pierre Jeanneret prenait la tête de ce «spécial XXe siècle» avec cette table de conférence.

Pierre Jeanneret (1896-1967), Boomerang Table «PJ-TAT-14-A», table en teck à plateau rectangulaire sur piétements latéraux en doubles boomerangs inversés reliés par deux entretoises, vers 1963, 80 244 122 cm.
Adjugé : 51 250 

Représenté par une dizaine de pièces de mobilier, Pierre Jeanneret était à l’honneur de cette vente consacrée au XXe siècle, notamment grâce à cette table de conférence négociée à 51 250 €. Réalisée pour Le Corbusier vers 1963, elle a été créée pour prendre place dans le bâtiment de l’assemblée de Chandigarh, la ville indienne imaginée de toutes pièces par l’architecte franco-suisse. Le piétement aérien du meuble reprend un leitmotiv de nombreux bâtiments du complexe : la forme en «V», destinée à alléger les structures porteuses en béton. Ce modèle a été fabriqué en peu d’exemplaires, avec quelques variantes dans ses dimensions. Réalisé quant à lui vers 1957-1958, pour le secrétariat et divers édifices administratifs de la ville nouvelle, un bureau à casiers formant bibliothèque, référencé «PJ-BU-02-A», obtenait 13 503 €. À l’opposé de ces pièces marquées du sceau du fonctionnalisme, Albert Cheuret mariait avec élégance art nouveau et art déco dans son lustre de bronze et d’albâtre adoptant la forme d’un héron. Le bel objet prenait son envol à 18 750 € (voir l'article Albert Cheuret prend son envol de la Gazette n° 38, page 94). Un résultat similaire était obtenu par Nicolas Tarkhoff pour sa toile montrant Les Tentes sur la plage, Soulac-sur-Mer, peintes avec une touche impressionniste (46 65 cm).

La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne