Chimères de laque et bronzes Ming

Le 05 novembre 2020, par Anne Doridou-Heim

Ce coffret chinois en laque de cinabre a, contre toute attente, raflé la mise.

Chine. Coffret en laque de cinabre rouge, à décor sculpté de chimères courant parmi les flots agités dans un entourage de motifs archaïsants, ouvrant à deux battants, les ferrures ornées de dragons dans les nuées, marque apocryphe de Qianlong, 34 36 28 cm.
Adjugé : 128 000 

Que poursuivent donc les chimères courant parmi des flots tempétueux, thème principal du décor sculpté de ce coffret chinois en laque ? La réponse n’est pas donnée mais le résultat si. Présenté sans époque et doté à l’arrière d’une marque de Qianlong pourtant indiquée comme apocryphe, cet objet s’est laissé appréhender à 128 000 €, créant évidemment une petite surprise. Il faut dire que les résultats à six chiffres sont tout de même assez rares pour des pièces en laque et que lorsqu’ils tombent, c’est en général pour honorer des productions d’époque… Ce coffret sculpté, au décor foisonnant et ouvrant à la manière d’un cabinet sur cinq tiroirs, possède également de belles ferrures ornées de dragons dans des nuées. Cela faisait autant d’indices de qualité pour cette pièce relevant d’une technique artisanale millénaire, utilisée comme couche protectrice avant d’être portée au plus haut niveau artistique. À sa suite et toujours en provenance du lointain et prolifique empire du Milieu, un bouddha en bronze laqué d’époque Ming (1368-1644), assis en padmasana (h. 28 cm), baissait les yeux à 14 080 €, protégé par une statuette de gardien en bronze doré (h. 26 cm) de la fin de la même période. Celui-ci se tenait dignement à 9 600 €.
 

 
Panorama (après-vente)

Jouez violons avec Albert Blanchi

Ce violon a été réalisé par Albert Blanchi en 1912 à Nice.

11 520 € étaient reçus par ce beau modèle de violon d’un facteur niçois, déjà remarqué page 48 de la Gazette n° 37 (voir l'article Accordez vos violons !). L’instrument a eu de la chance, en pouvant jouer sa partition en direct le mardi 27 octobre, à Drouot, chez Delon - Hoebanx (M. Winthrop). Deux jours plus tard, il aurait été contraint à un concert privé… Datant de 1912, le modèle est signé Albert Blanchi (ou Blanqui, 1871-1942), luthier et fils de luthier, ayant établi sa réputation par la qualité de son travail et ce vernis «rouge orangé généralement» (Dictionnaire des luthiers anciens et modernes d’Henri Poidras, 1924) dont il pare ses violons. Ici, il ressort tout particulièrement sur le fond doré.

mardi 27 octobre 2020 - 13:30 - Live
9, rue Drouot 75009 Paris
Delon - Hoebanx
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne