La Chine et ses habitants, vus par François Boucher

Le 15 décembre 2017, par Philippe Dufour

François Boucher a été l’un des meilleurs illustrateurs de la vogue grandissante des chinoiseries dans la France de Louis XV.

François Boucher ( 1703-1770), Chinoiserie, sanguine, 20,2 x 15,2 cm.
Adjugé : 27 500 €

Dès le début du XVIIIe siècle, ce fantasme d’un Extrême-Orient revisité a suscité tableaux, décors peints de boiseries et cartons de tapisseries. François Boucher a été l’un des meilleurs illustrateurs de la vogue grandissante des chinoiseries dans la France de Louis XV. Dès le début du XVIIIe siècle, ce fantasme d’un Extrême-Orient revisité a suscité tableaux, décors peints de boiseries et cartons de tapisseries. Mais c’est Boucher qui le portera vers des sommets à partir des années 1730, s’inspirant des objets asiatiques qu’il collectionne passionnément. En 1738 paraît d’ailleurs un Recueil de diverses figures chinoises du cabinet de monsieur Boucher, mine inépuisable de motifs pour tous les artistes du temps. Parmi ceux-ci, des femmes en costume asiatique, rêvant dans des jardins fleuris, comme la jeune fille magistralement tracée à la sanguine sur cette feuille vendue 27 500 €, à Lyon. Parfaitement équilibrée, la composition arborait de plus un pedigree rassurant, puisque passée par la collection de Maurice de Rothschild, selon une inscription au dos. D’un esprit moins serein, une Nubienne de bronze à patine brune se dressait ensuite, et pour cause : L’Effroi ou l’Amour maternel était de la main de Gustave Doré. Ce groupe orientaliste surprenant (voir Gazette n° 42, page 221) emportait 15 625 €. Tout aussi romantique, un tableau dépeignant les rives caillouteuses d’une large rivière prenait la troisième place, signé d’un maître du Sud fort prisé : Paul Guigou. Fidèle à son inspiration provençale, il livrait ici un lumineux Paysage de la Drôme, daté de 1870, qui recueillait à 14 375 €.

lundi 04 décembre 2017 - 17:00 - Live
Hôtel des ventes, 70, rue Vendôme 69006 Lyon
De Baecque et Associés
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne