D’un intérieur de Buffet aux extérieurs de Majorelle

Le 11 juillet 2019, par Philippe Dufour

Dépaysement garanti grâce à cet ensemble varié de toiles signées aussi par Floutier et Mouly.

Bernard Buffet (1928-1999), Fleurs dans un vase rouge et blanc, 1952, huile sur toile, signé et daté en haut à droite, cachet de la galerie Maurice Garnier au dos, 65 50 cm.
Adjugé : 67 500 

Pour commencer, une certaine sérénité émanait d’une nature morte de Bernard Buffet mettant en scène des Fleurs dans un vase rouge et blanc. Datée de 1952, et arborant au dos le cachet de la galerie Maurice Garnier, l’œuvre date de la première période de l’artiste, la plus recherchée par ses admirateurs ; aussi, ce bouquet campagnard s’envolait jusqu’à 67 500 € (également doté d’un certificat de Maurice Garnier, daté du 3 mai 2000). Toutes voiles dehors ensuite, avec deux tableaux. Le premier, en tondo, était signé par Louis Floutier et représentait des Voiliers au couchant, peut-être inspirés par son cher Pays basque : ils voguaient pour 7 875 €. Attribués au Hollandais Abraham Storck, et de la seconde moitié du XVIIe siècle, des Barques et voiliers dans un port devant la porte de la ville escortés de Voiliers et barques battant pavillons hollandais sur une mer houleuse totalisaient ces 7 500 €. Pour ce même tarif, on pouvait aussi aller bien plus loin avec Jacques Majorelle, qui livrait une Scène de marché extérieur à Marrakech, fixée en 1918 sur panneau, et signée du monogramme en bas à gauche (certificat d’Amélie Marcilhac n° 2019 II 02 1/1, en date du 6 février 2019). Toujours à ce prix, s’échangeait une toile de Marcel Mouly rappelant un Souvenir de Hong Kong, daté de 1992. En revanche, la toile de Georges Lacombe Paysanne dans un sous-bois (voir Gazette n° 25, page 30), n’a pas trouvé acquéreur.

mercredi 03 juillet 2019 - 18:30 - Live
8, rue de Castries 69002 Lyon
Conan Hôtel d’Ainay - Cécile Conan Fillatre Commissaire-Priseur Judiciaire
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne