L’Annonciation revue et corrigée par Desvallières

Le 15 décembre 2017, par Anne Doridou-Heim

Deuxième marche du podium pour le peintre George Desvallières (1861-1950) avec cette œuvre portée à 49 998 €, la première ayant été gravie lors d’une vente de la même maison le 7 décembre 2016 par Éros à la flûte de Pan,  jouant à 83 750 € (source : Artnet).

George Desvallières (1861-1950), Annonciation, 1910, huile sur toile, 140 x 97 cm.
Adjugé : 49 998 €

Les tableaux de cet artiste ayant grandement participé au renouveau des art sacrés dans la première partie du XXe siècle trouvent souvent leur inspiration dans les thèmes religieux. Celui-ci ne déroge pas à la règle – il s’agit d’une Annonciation – mais prend quelques libertés avec les dogmes, puisque Marie figurée vêtue et coiffée en femme du début du XXe siècle, assise dans un intérieur contemporain. Une touche de modernité qui le renouvelait et lui apportait lumière et grâce. Cette toile de 1910, exposée à la galerie Eugène Druet en 1913, avait été acquise par le collectionneur Jacques Rouché, puis conservée dans sa descendance. 1910 marque une année importante, puisque c’est celle où l’artiste, poussé par un élan spirituel, entre à la Société de Saint-Jean pour l’encouragement de l’art chrétien, avec pour parrains Paul-Hippolyte Flandrin et Maurice Denis, et celle où, en compagnie du second, il sera nommé chevalier de la Légion d’honneur.

mercredi 06 décembre 2017 - 02:00 - Live
Auction Art Rémy Le Fur & Associés
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne