Une goutte dorée d'Ado Chale

Le 12 mars 2020, par Anne Doridou-Heim

Ado Chale faisait tourner les tables dans cette vacation dédiée au design !

Ado Chale (né en 1928), vers 1970, table basse Goutte d’eau
à plateau doré patiné, reposant sur trois piétements tripodes en acier laqué noir, h. 34,5, diam. 99 cm.
Adjugé : 36 403 

Nous avions retenu un vase en verre d’Ettore Sottsass (1917-2007), appartenant à sa période de collaboration avec le groupe Memphis (voir l'article Ettore Sottsass, viva Italia ! de la Gazette no 8 du 28 février, page 46). Cet objet coloré et élancé, fruit de l’assemblage d’éléments géométriques, était précautionneusement déposé à 2 603 €, alors que sa bibliothèque Carlton – pièce principale de la première collection du groupe en 1981 –, conçue comme un meuble de séparation avec des étagères et des tiroirs, entièrement démontable, se déplaçait à 15 603 €. Dans un tout autre style de pensée, c’est cette table basse d’Ado Chale, à plateau doré patiné reposant sur trois piétements tripodes en acier laqué, qui remportait la palme. Cette Goutte d’eau car tel est son nom, sans faire de bruit, partait à 36 403 €. Le designer belge, né à Molenbeek-Saint-Jean en 1928, s’est fait connaître avec une déclinaison de petit mobilier et d’objets, jouant sur leur intemporalité poétique et leur préciosité. Chale habille ses tables d’une mosaïque de turquoise ou de lapis-lazuli, pose sur ses pièces des pierres semi-précieuses, essaie parfois de réunir les éléments eau, métal et pierre… et livre des œuvres qui font écho au ciel et aux planètes. Ses créations uniques séduisent depuis leurs premières apparitions dans les années 1960, faisant de lui un chef de file que beaucoup rêvent d’imiter.

mercredi 04 mars 2020 - 14:30 - Live
9, rue Drouot 75009 Paris
Millon