facebook
Gazette Drouot logo print

Nobles figures

Le 10 juin 2021, par Anne Doridou-Heim

Deux portraits de François de Troy nous content l’histoire de France en images.

Nobles figures
François de Troy (1645-1730) et son atelier, Portrait de l’infante Marie Anne Victoire (1718-1781), huile sur toile, 158 95 cm.
Adjugé : 27 720 

Voici une charmante enfant qui ne présume pas encore du sort contraire qui l’attend. Fille du roi Philippe V et d’Élisabeth Farnèse, arrivée d’Espagne avant son quatrième anniversaire pour épouser le jeune Louis XV – 11 ans déjà ! –, l’infante Marie Anne Victoire (1718-1781) est une jeune personne délicate dont François de Troy et son atelier fixent le portrait. Il montre une jolie fillette déjà très consciente de son rang et de son rôle, pour laquelle 27 720 € étaient déposés. Il s’agissait alors d’alliances pour la paix, et c’est le Régent qui eut l’idée de cette union. Le film L’Échange des princesses de Marc Dugain (2017), tiré du roman éponyme de Chantal Thomas (2013), raconte avec une grande sensibilité la vie ballottée au gré des jeux de pouvoir de ces enfants princiers. Bien que toute jeune, son charme séduit la cour… excepté son futur époux, qui la boude, la jugeant trop enfantine. Finalement, après avoir passé quatre années à Versailles, elle retournera en Espagne et épousera le 19 janvier 1727 Joseph Ier de Portugal. Cette peinture se trouvait dans les collections de la famille Thomas du Fossé de Bosmelet, de même que le Portrait d’Henri-Jacques Nompar de Caumont, duc de La Force (1675-1726), en armure (80 64 cm), donné à François de Troy et qui, par la voie de la préemption, a été acquis à 14 490 € par le musée des beaux-arts de Rouen.

Mobilier, Objets d'Art
mardi 01 juin 2021 - 13:30 (CEST) - Live
Kâ-Mondo
Gazette Drouot
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne
Gazette Drouot