Festons bleu céleste par Sèvres

Le 04 février 2021, par Anne Doridou-Heim

Les manufactures françaises du XVIIIe siècle sont une nouvelle fois à l’honneur avec leurs porcelaines tendres.

Manufacture royale de Sèvres, partie de service en porcelaine tendre du «Service Festons bleu Céleste» à décor de bouquets de fleurs, de vases fleuris, entre deux bandes à fond bleu céleste cernés de rangs de perles pourpres et filets or, marqué «KK» (pour 1787) et «LL» (pour 1788).
Adjugé : 58 420 

Deux après-midi étaient nécessaires pour disperser cet ensemble de céramiques européennes, provenant de différentes collections particulières, et se concluaient sur un produit total de 591 602 €. Une fois encore, la porcelaine de Sèvres se démarquait et une partie du «Service festons bleu céleste», réalisé en porcelaine tendre entre 1787 et 1789 à la manufacture royale, était posée à 58 420 €. Celle-ci comprenait trente-quatre assiettes, deux glacières couvertes, quatre sucriers et seize compotiers de différentes formes. Le service sera continué après la Révolution sous le nom de «Jardin bleu céleste» et il séduira tout particulièrement les négociants. Une autre référence connue apparaissait ensuite : un exemplaire de broc Roussel (h. 18,5 cm) et sa jatte ovale (l. 32 cm) en porcelaine tendre également, celle-ci à fond vert et à décor de bouquets de fleurs dans des réserves. Marquées «D» pour 1757, ces deux pièces ont été achetées par le marchand mercier Lazare Duvaux, dans les mois suivant leur fabrication, et vendues le 24 décembre de cette même année au vicomte anglais, Mylord Bolingbroke pour la somme de 600 livres. Cette fois, elles s’échangeaient à 34 290 €. Un petit détour par Chantilly pour conclure sur un seau à bouteille à deux anses en forme de dragons, posé à 11 430 €. Son décor polychrome, de style «Kakiemon» (h. 19 cm, diam. 21 cm), aux personnages chinois attablés, est peint d’après une gravure du recueil Livre de desseins chinois tirés d’après des originaux de Perse, des Indes, de la Chine et du Japon», publié en 1735 par Jean-Antoine Fraisse.

jeudi 28 janvier 2021 - 14:00 - Live
Pescheteau-Badin
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne