Panorama (après-vente)

Quand Apollon console Cyparisse...

Ce pendentif en or du XIXe siècle est orné d’une intaille figurant Apollon consolant Cyparisse.

Le vendredi 24 juillet, dans ses bureaux de la rue La Fayette, Pestel-Debord (Mme Chassard) organisait sa dernière vente de bijoux avant la pause estivale. Un pendentif en or (5,4 4,5 cm) du XIXe siècle, orné d’une intaille figurant Apollon consolant Cyparisse, qui avait tué par mégarde son cerf favori, en était le plus bel atour. L’épisode est connu et tiré des Métamorphoses d’Ovide : le jeune garçon aimé du dieu demande à être condamné à verser des larmes éternelles… il sera finalement transformé en cyprès. La pierre, qui avait appartenu aux collections du prince Stanislas de Poniatowski vers 1830, séduisait à 11 718 €.

vendredi 24 juillet 2020 - 14:00 - Live
56, rue La Fayette 75009 Paris
Pestel-Debord
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne