facebook
Gazette Drouot logo print

Le jeune tsar et le violon français

Le 12 décembre 2019, par Philippe Dufour

Deux vedettes pour la vacation angevine : Paul Ier de Russie et un parfait exemple de la maîtrise du luthier Audinot.

Le jeune tsar et le violon français
École russe du XVIIIe siècle, Portrait présumé de Paul Ier de Russie, huile sur toile, 56 46,5 cm.
Adjugé : 21 175 

La toile (56 46,5 cm), portant la représentation du très jeune tsar, n’était pas signée, mais son cadre porte une mention révélatrice : «Don de S. M. Paul Ier de Russie/A Gabriel Mis de Castelnau». Le modèle est donc, sans nul doute au vu de son écharpe, le monarque (1754-1801), fils de l’impératrice Catherine II… avec laquelle il gardera toujours des rapports conflictuels. Quant à son propriétaire d’alors, le marquis Louis-Gabriel de Castelnau (1757-1826), il émigra en Russie en 1797 pour exercer des fonctions à la cour sous Paul Ier, avant de s’installer à Odessa en 1803. À ce titre, l’œuvre était donc vivement disputée par des enchérisseurs russes, et l’un d’entre eux l’emportait à raison de 21 175 €. Autre époque, autre domaine avec le lot suivant, consistant en un violon 4/4 signé Nestor Dominique Audinot (1842-1920). Ce luthier parisien a travaillé avec Sébastien Vuillaume, avant d’ouvrir son propre atelier. Notre instrument (35,6 cm de longueur), portant une étiquette «n° 240» et la date «1881», inscrivait donc 18 150 €. Une pièce exceptionnelle de mobilier se faisait encore remarquer : un scriban bibliothèque en acajou de Cuba, un travail bordelais du XVIIIe siècle en l’occurrence (163 140 63 cm), dont les galbes puissants et les sculptures fleuries le hissaient à hauteur de 13 310 €.

bijoux, tableaux, mobilier et objets d'art, art d'Asie, instruments de musique
mercredi 04 décembre 2019 - 14:15 (CET) - Catalogue
Ivoire - Deloys - de la Perraudière / d’Oysonville
Gazette Drouot
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne
Gazette Drouot