La société française par Gérard et Bouchet

Le 19 décembre 2019, par Philippe Dufour

Deux célèbres portraitistes livraient trois œuvres témoignant de l’émergence d’une bourgeoisie pleine d’assurance.

Louis-André Gabriel Bouchet (1759-1842), Portrait de Simon Turin, toile, 147 x 115 cm.
Adjugé : 49 200 €

Des deux peintres qui ont marqué cette vacation, le plus adulé se nomme Louis-André Gabriel Bouchet, fixant ici le Portrait de Simon Turin (voir l'article Romantisme de la Gazette n° 42, page 178) en 1822. Une vision particulièrement romantique de ce jeune homme posant devant un golfe, sans doute méditerranéen, qui devait être achetée pour 49 200 €, à partir d’une estimation maximale de 15 000 €… Ce qui la place dans la fourchette haute des résultats obtenus par cet élève talentueux de Jacques-Louis David (source Artnet). Ayant remporté le prix de Rome en 1797, Bouchet deviendra l’un des plus importants portraitistes de la Restauration (signant notamment le Portrait de Louis XVIII en costume de sacre). Ici, il s’agit plutôt d’un jeune adepte du Grand Tour, crayon et carnet à dessin à portée de main, à la recherche des beautés de l’Italie… Ajoutons encore que l’œuvre était accompagnée d’un intéressant pedigree, car ayant appartenu à Gustave de Maupassant, le père de Guy. Autre figure haute en couleur de ce tournant du XIXe siècle : la très parisienne Marguerite Gérard. De sa main, on avait là une paire de panneaux en noyer, supports d’un Portrait d’homme assis sur une banquette et du Portrait présumé de Marguerite Bon et son fils (voir ci-dessous) – des œuvres provenant également de la famille Maupassant. Très précis, ces petits pendants s’insèrent avec bonheur dans la série de tableaux peints par la femme artiste sous la Révolution, comme autant de témoignages des modes changeantes de l’époque. Pour détailler ces tenues d’une simplicité élégante, deux connaisseurs se les disputaient jusqu’à 42 600 €.

Marguerite Gérard (1761-1837), Portrait d’homme assis sur une banquette et Portrait présumé de Marguerite Bon et son fils, paire de pannea
Marguerite Gérard (1761-1837), Portrait d’homme assis sur une banquette et Portrait présumé de Marguerite Bon et son fils, paire de panneaux de noyer, filassé, entoilé, 22 16 cm.
Adjugé : 42 600 
samedi 07 décembre 2019 - 11:00, 14:00 -
Espace Paul-Vernet - 95, place Paul-Vernet 83600 Fréjus
Rois & Vaupres Enchères
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne