Auguste Herbin, un amoureux de Paris

Le 02 juillet 2020, par Philippe Dufour

À ses débuts, le futur chantre de la peinture géométrique a brillé par sa technique postimpressionniste, parfaitement adaptée pour traduire toute la poésie de la capitale. À ses côtés, l’on découvrait un peintre belge, Alfons Proost, tout aussi bohème.

Auguste Herbin (1882-1960), Vue de Notre-Dame ou Vue du pont de la Tournelle, 1902, huile sur toile, signée, 54 65 cm.
Adjugé : 76 880 

Auguste Herbin s’est retrouvé sous les feux de la rampe lors de cette vacation senlisienne, représenté par deux toiles de jeunesse bien différentes des productions de sa maturité (voir l'article Notre-Dame vue par Auguste Herbin dans la rubrique Zoom régions n° 24, page 20), et qui ont inscrit deux scores remarquables. Le premier, de 76 880 €, revenait à cette Vue de Notre-Dame, huile sur toile aussi nommée Vue du pont de la Tournelle (54 65 cm). Peinte en 1902, elle témoigne des débuts très prometteurs de l’artiste, en présentant la silhouette bleue, dressée sur l’île de la Cité et placée à contre-jour, de l’emblématique cathédrale gothique. Précisons que ce tableau sera enregistré dans les archives de Geneviève et Laurent Claisse. Autre témoignage des vagabondages parisiens d’Herbin, provenant également de la collection M. (Val-d’Oise), il y avait, dans la même veine, Paris, vue du Bateau-Lavoir et du Pont-Marie, toujours de 1902 (59 73,2 cm). La toile dépeignant ce coin encore populaire des berges de la Seine a déclenché un score de 60 760 €. D’une touche tout aussi fragmentée, la technique du Belge Alfons Proost faisait merveille sur sa toile intitulée À la terrasse et datée «1922» en bas à droite (70 85 cm) : une poétique tranche de vie, qui attirait vite 18 304 €. Enfin, une adjudication de poids (40 300 €) se dessinait au rayon mobilier, avec une très galbée commode napolitaine du XVIIIe siècle (94 155 72 cm) ; elle est parée d’un décor marqueté à trois médaillons sur un fond quadrillé de losanges en bois de rose, nacre, filets d’os et ébène, sommé d’un dessus en marbre vert de Tinos.

dimanche 28 juin 2020 - 14:30 -
63, rue du Faubourg-Saint-Martin 60300 Senlis
Actéon - Hôtel des ventes de Senlis
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne