Oiseau vole !

Le 12 mars 2020, par Anne Doridou-Heim

Les bijoux livraient une véritable ode à la nature et accrochaient des résultats sérieux.

Travail étranger, seconde moitié du XIXe siècle. Broche en or stylisant en son centre un oiseau aux ailes déployées et coiffé d’une huppe, le corps serti de diamants, l’œil piqué d’un cabochon de rubis, 6,1 8,3 cm, poids brut 63,80 g.
Adjugé : 43 792 

Déjà, une précieuse orchidée pavée de diamants jonquille, réalisée par la maison londonienne Carrington & Company, avait capté les regards lors de sa parution dans la Gazette no  8 du 28 février (voir l'article Joaillier anglais page 49). Le bijou, probablement conçu pour le marché américain et provenant de l’écrin d’une famille aristocratique du Sud-Ouest, était cueilli à 38 640 €. Il se voyait survoler par une autre broche, celle-ci exécutée dans la seconde moitié du XIXe siècle par un joaillier étranger. Présenté dans un écrin de velours, ce modèle en or stylisait en son centre un oiseau aux ailes déployées, coiffé d’une huppe et au corps entièrement serti de diamants coussin et rose, l’œil étant piqué d’un cabochon de rubis. Le volatile était tranquillement posé sur une guirlande de lauriers et occupé à becqueter de précieuses baies, qui n’étaient pas noires pour une fois. Ce travail d’une grande délicatesse se laissait apprivoiser à 43 792 €. L’un et l’autre traduisaient la source d’inspiration féconde qu’a toujours été la nature pour les créateurs de bijoux.

Panorama (après-vente)

Bien chaussé

«Marche et démarche» au MAD, Christian Louboutin en «solo show» à la porte Dorée… Décidément, la chaussure a la cote ! Les enchères suivent aussi, où une paire de boucles de soulier en or fondu et ciselé à deux tons, possiblement réalisée à Marseille ou à Grasse dans la seconde moitié du XVIIIe siècle (poids 220 g), s’attachait à 7 664 €, mercredi 4 mars chez Coutau-Bégarie. Voici des ornements d’un grand raffinement – leurs ardillons et leurs chapes eux-mêmes sont en or –, typiques des boucles de la fin de l’Ancien Régime et du tout début du XIXe siècle.

mercredi 04 mars 2020 - 14:00 - Live
9, rue Drouot 75009 Paris
Coutau-Bégarie
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne