À Toulouse, une précieuse laque de la dynastie Ming

Le 23 mai 2019, par Philippe Dufour

 Ce rare plateau de laque de la dynastie Ming, était aussi fleuri que le vase Daum qui l’accompagnait. 

Chine, époque Ming Yongle (1402-1424), plateau de forme ovale en laque de cinabre sculptée, marque Da Ming Yong Le Nian Zhi, 22,5 17 cm. Adjugé : 168 640 


Au terme d’une rixe d’enchères, ce plateau remarquable a enregistré ces 168 640 € ; il adopte une forme ovale, revêtue d’une laque de cinabre finement sculptée, et s’anime de lettrés conversant auprès d’un pavillon où sont exposés des vases archaïques. Les deux hommes regardent une jardinière contenant une roche percée, debout sur une terrasse arborée de bambous, le ciel traversé par des nuages Ruyi. Le pourtour s’orne richement de fleurs de prunus, lotus et chrysanthèmes. La marque Da Ming Yong Le Nian Zhi évoque la période du règne de l’empereur Ming Yongle (1402-1424). Au dos une étiquette ancienne pointant une origine irréprochable : «Plateau sur socle en vieux laque rouge de Pékin apporté de Chine en 1865, à son frère Charles par Hippolyte du Pouey, agent général des messageries maritimes à Yokoama (Japon)». Fleuri de corolles plus modestes, celles de violettes, un petit vase amphore portait la signature de «Daum Nancy» ; il s’ornait d’un décor gravé à l’acide d’iris sur fond sablé, avec rehauts de dorure. Des alentours de 1900, il changeait de mains contre 8 432 €. Et pour 4 340 €, un impressionnant cartel à poser (h. 110 cm) en marqueterie de style Boulle, à décor de Minerve et du char d’Apollon, mais d’époque Napoléon III, raflait la mise.

La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne