Panorama (après-vente)

Pendentif d'Alexis Falize

Le 01 février 2018, par Sophie Reyssat

Attendu au plus haut à 1 500 €, ce pendentif (poids brut : 26 g, 5,3 x 3,1 cm) d’Alexis Falize (1811-1898) était propulsé jusqu’à 16 432 € le dimanche 28 janvier, à Versailles (Chevau-Légers Enchères OVV, Vendôme Expertise). Avec son décor naturaliste réalisé en émaux cloisonnés par son acolyte émérite, Antoine Tard, il est emblématique des bijoux japonisants réalisés par le joaillier vers 1870 (voir Gazette n° 4, page 90). Lorsqu’il prend sa retraite, en 1876, le créateur laisse une maison prospère à son fils, Lucien, qui continuera à faire vivre la notoriété de la maison, notamment lors de l’Exposition universelle organisée deux ans plus tard.

dimanche 28 janvier 2018 - 02:00 - Live
Chevau-Legers Enchères
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne