Jour de fête à Fécamp par Marin-Marie

Le 15 avril 2021, par Philippe Dufour

Délaissant pour une fois l’appel du grand large en Bretagne et des vaisseaux de guerre, Marin-Marie a ouvert ses carnets de croquis sur un quai du port normand.

Paul Emmanuel Durand Couppel de Saint-Front, dit Marin-Marie (1901-1987), Fête  de la Saint-Pierre des marins à Fécamp, avec bénédiction de la mer, technique mixte  sur papier signée, 48,5 59 cm.
Adjugé : 49 850 

L’occasion était trop belle pour le peintre officiel de la Marine : la Fête de la Saint-Pierre des marins à Fécamp, avec bénédiction de la mer – sujet de son œuvre en technique mixte sur papier (48,5 59 cm) –, un événement qui prend place les trois premiers jours de février. Marin-Marie a brossé là un somptueux hommage aux pêcheurs locaux, et en particulier aux terre-neuvas, puisque le port normand était alors un grand port dédié à la pêche à la morue. Rappelons aussi que la feuille très animée a été réalisée dans le cadre d’une commande d’illustration pour un livre de Roger Vercel, paru en 1957, Pêcheurs de quatre mers. Dans tous les cas, cette fête très pavoisée avait de quoi séduire un collectionneur, prêt à débourser 49 850 €. Beaucoup plus abordable, l’œuvre d’un autre peintre officiel de la Marine (nommé en 1936) trouvait un admirateur pour 4 588 € : il s’agit de Groenland, une gouache sur papier signée par Roger Chapelet (30 46,5 cm) ; la scène nordique rend également hommage aux pêcheurs français, puisqu’elle met en scène un morutier. Quelques bijoux de la meilleure eau ont été aussi présentés, parmi lesquels se détachait un solitaire à monture d’or gris et de platine, sommé d’un diamant de taille brillant de 2,5 ct ; de couleur FG et de pureté SI1, il a été acheté par un particulier pour 14 136 €.

La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne