Une colombe de Picasso pour le congrès du PC

Le 27 juin 2019, par Philippe Dufour

Les céramiques imaginées par le peintre d’origine espagnole pour l’atelier Madoura connaissent un engouement grandissant, à l’image de cette assiette à La Colombe de la Paix.

Pablo Picasso (1881-1973), La Colombe de la Paix, céramique peinte émaillée, signée «Picasso» et datée «7 juin 54», cachet «Madoura Plein Feu» au revers, 17,5 21,8 cm.
Adjugé : 47 120 

Un intérêt d’autant plus vif quand il s’agit d’une œuvre unique, comme celle-ci, issue d’une série de treize assiettes sur le thème de la fameuse colombe, pour le XIIIe congrès du parti communiste français en juin 1954. Chaque responsable en reçut une à cette occasion ; la nôtre porte la date du 7 de ce mois, ainsi que le cachet «Madoura Plein Feu» au revers. Picasso a adhéré au parti le 5 octobre 1944 ; quant au motif récurrent de l’oiseau comme symbole, il est magnifié avec la Colombe peinte en 1949 à l’occasion de l’adhésion du peintre au Conseil mondial de la paix. Une conjonction exceptionnelle donc, qui devait à cette pièce historique d’être disputée âprement jusqu’à 47 120 €. À ses côtés, le grand plat (diamètre 42,5 cm) figurant le profil de sa nouvelle compagne, et nommé Jacqueline au chevalet (26 040 €). La céramique peinte et partiellement émaillée portait l’indication manuscrite «66/200», avec les cachets «Empreinte originale Picasso» et «Madoura Plein Feu». Passons à présent aux œuvres en deux dimensions, avec une création de Pierre Soulages, titrée Sérigraphie N° 8, datée de 1978 et en couleurs ; pour cette épreuve d’artiste signée, on offrait 8 660 €. Pour 8 038 €, une Nature morte aux poires de Claude Venard était à votre portée. Antérieur, avec une huile sur toile contrecollée sur carton des alentours de 1920-1925, Jean Souverbie brossait une Figure antique allongée, aux teintes pastel mêlant ocres et bleus (5 360 €). En matière d’ameublement, on remarquait surtout une commode italienne en bois de placage et marqueterie à décor de scènes animées dans des médaillons, frises feuillagées et rinceaux, qui avait vu le jour dans le royaume de Savoie, à la fin du XVIIIe siècle.

samedi 22 juin 2019 - 09:00, 14:00 -
194, chemin de Poutingon 34070 Montpellier
Hôtel des Ventes Montpellier Languedoc
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne