Gazette Drouot logo print

L’anatomie expliquée, et illustrée par des artistes

Publié le , par Philippe Dufour

La vente bibliophilique organisée par la maison bordelaise était placée sous le signe des sciences, à travers planches et gravures parfois signées des meilleurs artistes.

L’anatomie expliquée, et illustrée par des artistes
Jacques Gamelin (1738-1803), Nouveau recueil d’Ostéologie et de Myologie dessiné d’après nature […] pour l’utilité des sciences et des arts, Toulouse, Desclassan, 1779. Deux tomes reliés en un volume in-folio, 85 planches hors texte gravées à l’eau-forte ou à la manière noire par Lavallée et Martin.
Adjugé : 20 295 

La session commençait le 16 avril par le domaine géographique, avec l’ouvrage recherché d’Abraham Ortelius, imprimé à Anvers en 1581 : Théâtre de l’Univers contenant les Cartes de tout le Monde. Avec une briève déclaration d’icelles. Cet in-folio, orné du portrait d’Ortelius, recèle de superbes mappemondes et cartes de l’Europe, de l’Asie, de l’Afrique et surtout de l’Amérique. Aussi, il fallait avoir prévu 25 707 € pour le feuilleter. Le 17 avril couronnait plutôt des ouvrages scientifiques ; ainsi 20 295 € étaient offerts pour le Nouveau recueil d’Ostéologie et de Myologie dessiné d’après nature […] pour l’utilité des sciences et des arts, et composé par le peintre Jacques Gamelin (Toulouse, par Desclassan, 1779). Deux tomes, reliés en un volume in-folio, présentent 85 planches hors texte gravées à l’eau-forte ou à la manière noire par Lavallée et Martin. Il s’agit d’un des plus spectaculaires traités d’anatomie anciens, d’une précision technique inégalée, alliée à des mises en scène fantastiques – notamment des squelettes musiciens – aux accents parfois goyesques… ! Moins lyrique s’affirme l’ouvrage de Bernhard Siegfried Albinus : Tabulae Sceleti et Musculorum Corporis Humani, imprimé par Verbeek à Leyde en 1747, suivi des Tabulae Ossium Humanorum (1753). Ces deux parties sont réunies en un seul volume in-plano, doté d’un total de 115 planches, dans une reliure moderne en vélin (voir l'article Bernhard Siegfried Albinus : l’homme sous toutes les coutures de la Gazette n° 14, page 94) ; c’est peut-être le livre d’anatomie le plus artistique et le plus monumental jamais publié. Aussi attirait-il ces 14 760 €. Du Hollandais Godfried Bidloo (médecin personnel de Guillaume, prince d’Orange), on avait aussi, pour 11 931 €, Anatomia Humani Corporis, centum et quinque tabulis per artificiosis paru à Amsterdam, chez Sonneren, en 1685. Il peut se prévaloir d’être illustré par les virtuoses planches dessinées et gravées par Gérard de Lairesse, l’ami de Rembrandt…

Gazette Drouot
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne
Gazette Drouot