Automobiles et motos anciennes

Le 17 juin 2021, par Philippe Dufour

Au cœur de cette écurie de véhicules à deux ou quatre roues – et pour certains «dans leur jus» –, c’est une belle Italienne des années 1960 qui a rallié tous les suffrages.

Maserati 3500 GT coupé Touring Superleggera n° 784, mise en circulation le 1er février 1961, moteur 3 500 cv, n° AM101-1300.
Adjugé : 106 480 

Au double de son estimation haute, la Maserati 3500 GT coupé Touring Superleggera n° 784 (voir l'article 1961, une belle année de la Gazette n° 21, page 141) s’est détachée du peloton, inscrivant 106 480 €. Il faut dire que cette bombe de couleur bleu pâle et sellerie en cuir noir était dans son état originel… Mise en circulation le 1er février 1961, elle est équipée d’un moteur 3 500 cv, avec double arbre à came en tête, de carburateurs double corps Weber horizontaux. Dessinée par l’ingénieur Giulio Alfieri pour le carrossier Touring, la Maserati de grand tourisme a été produite, de 1957 à 1964, à 225 exemplaires. Autre vedette des sixties, la Porsche 356 B Coach Super 90 T6, ici avec un modèle qui a pris la route le 10 janvier 1963 pour la première fois (vendu neuf en France par les établissements Sonauto, à Levallois-Perret). Blanche à l’origine, elle possède un moteur 1600 cc, avec quatre cylindres à plat opposés «n° P806298» ; malgré quelques manques, ce bolide a pu prétendre à 69 575 €. Derrière lui, et beaucoup plus récente avec une mise en circulation le 1er décembre 1980, une Renault Alpine A310 – 2 700 cv – 5 vitesses (n° de série type : 47932), équipée d’un moteur six cylindres en «V» de 2 700 cv, avec arbre à cames en tête par rangée de cylindres et carte grise de collection, a été vendue 24 270 €. Et pour 22 385 €, c’est une Simca Rallye 2 de 1974 (n° de série type 299246K), qui redémarrait, grâce à un moteur 1 300 cv à quatre cylindres, avec sa coque et peinture d’origine. Du côté des motocyclettes les plus vénérables, une Monet Goyon Supersport de 1935, 500 cc, au moteur monocylindre culbuté n° 3709, emportait pas moins de 10 285 €. Tandis que la Belge Saroléa, type 23A également de 500 cc – moteur monocylindre latéral n° 12903 et boîte de vitesses Sturmey Archer à trois rapports – mise en circulation le 21 juillet 1927, a requis 9 600 €.

samedi 05 juin 2021 - 14:30 - Catalogue
Gers Gascogne Enchères
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne