Jaguar versus Aston Martin

Le 24 septembre 2020, par Philippe Dufour

Les deux constructeurs britanniques de légende se disputaient la première place du podium lors de cette vacation méridionale dédiée aux automobiles de prestige.

Jaguar type E, 1967, n° de série 1E15924.
Adjugé : 90 000 

C’est sans doute l’une des plus séduisantes voitures de sport de tous les temps : la Jaguar de type E. Lorsqu’elle est présentée au Salon international de l’automobile de Genève, en 1961, elle surprend par son design révolutionnaire imaginé par l’aérodynamicien Malcolm Sayer. Sorti d’abord avec un 3,8 l, à partir de 1964 le bolide est équipé du 4,2 l, et sera l’un des tops de la marque au félin bondissant jusqu’en 1975. Notre exemplaire, lui, date de 1967, et porte le numéro de série 1E15924 ; ses particularités l’entraînaient jusqu’à 90 000 € : il s’agit du modèle dit «Un et demi», doté des trois carburateurs pour le maximum de puissance. Il faut noter que le certificat de Jaguar Heritage confirme jusqu’aux couleurs d’origine – intérieur et extérieur – formant la magnifique livrée Pale Primrose Yellow. La suivait à quelques distances, avec 48 000 €, une autre pépite anglaise : l’Aston Martin Lagonda de 1982 (numéro de série LOOL13164). Produite de 1974 à 1990, la Lagonda quatre portes a été conçue pour relancer la marque, avec son moteur V8 et 5,4 l. L’automobile présentée ici est le modèle de la série 2, produite à seulement 462 exemplaires et très appréciée au Moyen-Orient. D’ailleurs, cette Lagonda a été livrée et immatriculée en Arabie Saoudite de 1982 à 1983…

samedi 12 septembre 2020 - 15:00 - Live
3601, chemin du Pigeonnier 31840 Aussone
FEE - Stanislas Machoïr
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne