Porcelaine chinoise pour palais vietnamien

Le 09 janvier 2020, par Philippe Dufour

Parmi les lots d’art asiatique proposés à Montpellier, se détachait une délicate assiette ornée d’un paysage de jardin avec rochers et balustrade, où batifolent trois papillons…

Chine, pour le Vietnam, XVIIIe siècle, assiette en porcelaine bleu de Hué, marque aux quatre caractères «Nei Phu Shi Bei», diam. 22,7 cm. 
Adjugé : 148 000 

L’objet (diam. 22,7 cm) est caractéristique de la production chinoise pour les dynasties régnantes au Vietnam. Datant du XVIIIe siècle, il porte au revers une marque à quatre caractères se lisant «Nei Phu Shi Bei», qui indique que notre plat a été commandé pour le pavillon nord du palais impérial (probablement celui de Hué). Il s’orne également d’un poème, sur l’une et l’autre face. Très recherchée en ce moment, la pièce s’envolait jusqu’à 148 000 €. Plus abordable à 8 804 €, une boîte en porcelaine émaillée blanc bleu (l. 20,5 cm), à décor de dragons et phénix, provenait du Japon, et de la fin de la période Edo, soit du tournant du XIXe siècle. Au chapitre des arts décoratifs, on relevait aussi une élégante lampe Lalique du modèle «Caryatides» ; elle s’illuminait pour 11 440 €. Pierre Soulages était aussi présent à travers trois œuvres sur papier, les deux premières prenant la forme de lithographies, nommées «N° 14» (65 50 cm) et «N° 19» (75 55 cm), adjugées respectivement 19 940 € et 10 790 €. La dernière se révélait être une sérigraphie, «N° 20» (57 61 cm), enlevée pour 11 660 €. Quant à la plaque n° 8 (9 12 cm), appartenant à un important ensemble de 24 autochromes (voir l'article Autochromes de la Gazette n° 42, page 178), qui représentait son auteur, l’ingénieur chimiste Jean Paris vers 1910, elle était bataillée jusqu’à 11 400 €.

samedi 14 décembre 2019 - 14:00 - Catalogue
194, chemin de Poutingon 34070 Montpellier
Hôtel des Ventes Montpellier Languedoc
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne