Les plus belles vues d’Edo avec Hiroshige

Le 25 mars 2021, par Philippe Dufour

Au cœur de cette session placée sous le signe de l’Extrême-Orient, se détachait une série d’estampes du peintre japonais, entourée de belles pièces chinoises et indochinoises.

Hiroshige (1797-1858), deux estampes oban tate-e de la série des «Cent vues célèbres de Edo» (Meisho Edo Hyakkei) : Takinogawa à Ôji (Oji Takinogawa) et Jardin d’iris à Horikiri (Horikiri no hanashôbu), éditeur Uoya Eikichi, vers 1856-1858.
Adjugé : 21 420 

L’art du maître Hiroshige était illustré par un ensemble de 160 estampes provenant d’une collection du sud de la France, une réunion remarquable qui a pu totaliser un montant de 125 735 €. S’y trouvait bien sûr la fameuse série des «Cent vues célèbres de Edo», dans laquelle l’artiste rend à merveille l’atmosphère de cette cité (devenue depuis Tokyo) avant les grandes transformations de l’ère Meiji. En tête avec 21 420 €, une paire d’estampes des alentours de 1856-1858 : Takinogawa à Ôji et le Jardin d’iris à Horikiri, dont la mise en page et le coloris vif sont d’une éblouissante modernité. Deux autres estampes du même cycle se faisaient également remarquer : Prunus à Kameido et Seidô et la rivière Kanda vus du pont Shôhei, car adjugées 19 152 €. Direction le continent asiatique avec le lot suivant : une somptueuse robe d’été en voile brun, brodée aux fils dorés et polychromes de neuf dragons à cinq griffes parmi motifs de bon augure et nuages stylisés, au-dessus de flots tumultueux, le col et le bord étant soulignés d’une bande ornée de dragons passant. Confectionnée en Chine vers 1900, la précieuse tenue attirait 10 080 €. Plus au sud, en Indochine, avait été réalisé autour de 1880 un grand écran en soie et lin brodé d’un couple de faisans. Avec son présentoir en bois de rose finement décoré d’une marqueterie de nacre représentant les huit immortels, des singes, chauves-souris et divers animaux fantastiques (h. totale 178,5 cm), il retenait 12 960 €.

La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne