Divinités bienveillantes et fleurs de lotus

Le 07 janvier 2021, par Philippe Dufour

Le thème choisi pour cette vente était l’Asie, et tout particulièrement la Chine, si féconde en représentations et avatars bouddhiques des plus souriants.

Chine, époque Qianlong. Petit vase de forme bouteille en bronze doré et émaux cloisonnés, marque de Qianlong à six caractères suivie du caractère «ke», h. 11 cm. Vendu en collaboration avec Vichy Enchères OVV.
Adjugé : 15 800 

Mais on commençait ce périple par un détour au Tibet voisin, où une statuette en bronze doré du XVIIIe siècle, représentant le bouddha Amitayus (h. 16 cm), attirait pas moins de 31 100 €. Assis sur un socle lotiforme et tenant une coupe d’offrande, il est coiffé d’un diadème surmonté d’un chignon. La Chine de Qianlong, elle, avait produit ce petit vase de forme bouteille en bronze doré et émaux cloisonnés, à décor de fleurs de lotus dans leur feuillage sur fond turquoise. Son col et l’épaulement sont ornés d’une frise de lingzhi, et on peut déchiffrer sous la base la marque de Qianlong à six caractères, suivi du caractère « ke » (h. 11 cm). Vendu en collaboration avec Vichy Enchères OVV, le bel objet partait à 15 800 €. À 13 000 €, c’est une paire de grands vases rouleaux à col droit et ouverture en forme de coupe, en porcelaine et émaux de la famille rose, du XIXe siècle, qui trouvait une nouvelle demeure. Hauts de 64,4 cm, ces objets sont finement décorés de plusieurs luohan parmi les flots, au-dessus de pics sacrés. Deux guanyin Avalokiteshvara (h. 43 cm) en méditation suivaient, en terre cuite émaillée et glaçure aux trois couleurs, bleu, aubergine et jaune ; datant du XVIIe siècle et de l’époque Kangxi, elles présentent une réminiscence d’Amitaba dans la coiffe (11 300 €). En revanche, le pot Bitong (voir Gazette n° 44, page 118) n’a pas trouvé preneur.

samedi 12 décembre 2020 - 03:00 - Live
Marambat - de Malafosse
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne