Maîtres anciens et modernes sur la Riviera

Le 15 décembre 2017, par Philippe Dufour

Deux Saints étaient en grande conversation à Nice, ou plutôt leurs figures bienveillantes : on les découvrait sur un panneau de prédelle, peint à l’œuf sur fond d’or

École florentine, vers 1460, Deux Saints, panneau de prédelle, 24 x 35,5 cm, peinture à l’œuf et fond d’or sur panneau de bois rectangulaire, 25,7 x 37,2 cm.
Adjugé : 44 380 €

Ces disciples du Christ sont vus à mi-corps et se font vis-à-vis, occupant deux médaillons, et pourraient bien être saint Pierre, à droite, et saint Jacques le Majeur, à gauche. Leur auteur ? Un artiste de l’école florentine, vers 1460, qui appartenait sans doute à un groupe de peintres sensibles à l’influence de Domenico Veneziano, un Vénitien qui s’installe en Toscanne en 1439. Ces rénovateurs du style, avec Fra Angelico et Paolo Ucello à leur tête, ont contribué à l’émergence d’une peinture plus claire et plus aérée. Le caractère très soigné de la réalisation de ce fragment se rapproche aussi de celui manifesté par des artistes enlumineurs. Parmi eux, Ricciardo di Nanni, qui a peint un Saint Pierre très proche de celui figuré sur notre prédelle. Forte de tant de qualités, la pièce était disputée jusqu’à 44 380 €. Changement radical d’époque et de style avec l’œuvre qui prenait la seconde place, pour 39 370 €, dans la catégorie peintures : une gouache signée de Fernand Léger. Ce Paysage au tournesol était daté de 1945, année de retour à Paris du peintre engagé, après un long exil new-yorkais pendant l’Occupation. Signalons encore sur les cimaises une Élégante, d’Eugène de Blaas, de 1908. Revendue sur folle enchère, elle emportait cette fois 33 750 €. Au rayon arts décoratifs, Serge Mouille maintenait sans surprise sa cote élevée, avec les 42 500 € offerts pour un plafonnier à cinq bras de lumière, en métal laqué noir et blanc, à rotules de laiton. À l’opposé, un bureau de forme très galbée de style Louis XV, par l’inimitable François Linke, exécuté avec brio autour de 1890, arborait son superbe placage et ses bronzes ciselés et dorés, qui ne tardaient pas être récompensés de 31 250 €.

Panorama (après-vente)

La force d’un Léger

Parfaitement équilibrée, cette gouache, signée Fernand Léger (1881-1955) et datée de 1945, représente un Paysage au tournesol. L’artiste progressiste nous livre ici une version à sa manière de la nature, presque abstraite. L’œuvre (50,5 x 43 cm), provenant de la collection Louis Grosclaude, était munie d’un certificat du comité Léger, à Nice le mardi 5 décembre ; et sous l’égide de l’Hôtel des Ventes Nice Riviéra OVV, elle y était disputée jusqu’à 39 370 €, soit le double de son estimation initiale.

mardi 05 décembre 2017 - 14:30 - Catalogue
50, rue Gioffredo 06000 Nice
Hôtel des Ventes Nice Riviéra
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne