Gazette Drouot logo print

Les rythmes colorés de Serge Poliakoff en deux versions

Publié le , par Philippe Dufour

Le travail du peintre d’origine russe était bien représenté, avec deux compositions complémentaires, mais sur médiums différents.

Les rythmes colorés de Serge Poliakoff en deux versions
Serge Poliakoff (1900-1969), Composition, gouache sur papier, 1959.
Adjugé : 29 520 

La première des deux œuvres a été réalisée à la gouache sur papier vers 1959, et était disputée jusqu’à 29 520 €. Reprenant la thématique des formes architectoniques imbriquées chères à Poliakoff – usant cette fois d’une gamme chaude de rose, rouge et orangé, rafraîchie de bleu –, la composition est inédite, et surtout à l’origine de la seconde… Cette dernière prend la forme d’une lithographie en couleurs, signée et justifiée, portant la mention manuscrite «19/65». Plus accessible, elle se laissait facilement saisir, en échange de 2 337 €. Le peintre Charles Atamian laissait pour 5 535 € l’une de ses scènes favorites de Promenade sur la plage, sans aucun doute fixée sur une grève vendéenne, du côté de Saint-Gilles-Croix-de-Vie. Cependant, un bon score de 11 562 € se dessinait au rayon des bronzes, grâce à une sculpture à patine, signée par Joseph Paul Raymond Gayrard. Elle représentait un vigoureux cheval attelé, frémissant de vie, spécialité de cet artiste animalier, qui devait aussi se rendre célèbre pour ses bustes de personnalités au milieu du XIXe siècle. Des écrins étaient aussi ouverts, livrant quelques pépites ; à l’image d’une bague jonc en or jaune, présentant un diamant de 3,50 ct, pour un poids brut de 22 g. Pour la passer à votre doigt, il fallait avoir prévu 18 450 €.

argenterie, tableaux, mobilier et objets d'art, sculptures, bagages et accessoires de mode
dimanche 30 juin 2019 - 14:30 (CEST) -
Hôtel des ventes d'Évreux
Gazette Drouot
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne
Gazette Drouot