Panorama (après-vente)

Harpe de concert

Fondée en 1781, la maison Erard devient au siècle suivant l’un des premiers facteurs d’instruments à cordes de son temps, livrant tant des pianos que des harpes. Dans cette dernière catégorie, à Angoulême le jeudi 15 octobre, R. Juge & V. Gérard-Tasset OVV avançait un bel exemplaire daté de 1865, en bois peint et doré, orné d’un angelot et de feuillages (h. 200 cm) ; il a résonné à nouveau pour 18 125 €. Cependant, plus martiaux, une cuirasse marquée « Manufacture royale de Klingenthal, 1828, n° 16 » en acier et un casque modèle 1830 étaient acquis pour 11 250 €.

La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne