facebook
Gazette Drouot logo print

Chorégraphie antique par Katsu Hamanaka

Le 25 novembre 2021, par Philippe Dufour

Ambiance festive et idyllique, grâce à une danse peinte sur laque du Japonais art déco, suivie d’un paysage de Mühl et d’une épinette rococo…

Chorégraphie antique par Katsu Hamanaka
Katsu Hamanaka (1895-1982), Musiciens et danseurs, vers 1935, panneau de laque rouge et dorure, signée en bas à gauche avec calligraphies,110 200 cm.
Adjugé : 51 350 


Pour cette grande vente automnale, où étaient proposées – entre autres – les collections entières d’une propriété de Villefranche-sur-Mer, le succès était au rendez-vous, avec 900 000 € de produit. On débutait en compagnie des morceaux choisis de peinture de la première moitié du XXe siècle, emmenés par le somptueux panneau de laque rouge du Japonais Katsu Hamanaka (voir l'article Un laqueur japonais en France de la Gazette n° 40, page 149), déménagé à 51 350 €. Représentant Musiciens et danseurs (110 x 200 cm), il a été réalisé vers 1935 par cet artiste venu de Tokyo à Paris, où il travaillera d’abord aux côtés de Seizo Sugawara, avant de créer des pièces parfaitement art déco. Adjugé 26 000 €, et de la même période, un guéridon tripode de Jacques-Émile Rulhmann occupait justement la seconde marche du podium ; le meuble des alentours de 1930, provenant d’un appartement cannois, est signé du cachet au feu avec la marque «B» dans un cercle (h. 64,5 cm, diam. 45 cm). Sur les cimaises aussi, une toile (120 110 cm) de Roger Mühl célébrait un Jardin au printemps, avec la palette de bleus et de verts chère à l’artiste moderne, a été adjugée 26 650 €. Et pour les férus d’art Haute Époque, était à portée de main – à condition d’en donner 16 900 € – une plaque en albâtre sculpté en Espagne, au cours de la première moitié du XVe siècle, aux armes de la famille Arias (39 79 10 cm). Tout aussi rare, résonnait une épinette dite «Aile d’oiseau», en bois laqué et au décor en vernis Martin sur fond noir de pagodes dans des nuages et paysages (78 151 61 cm). Issue d’un travail franco-flamand de 1730-1740, elle était jouée en échange de 16 250 €. Au chapitre des arts de la table, célébrés le jeudi 18 novembre, la vedette consistait en une presse à canard du début du XXe siècle (48 42.5 23 cm), en bronze et métal argenté, ferraillée jusqu’à 13 000 €.

vendredi 19 novembre 2021 - 17:00 - Live
Cannes Enchères
Gazette Drouot
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne
Gazette Drouot