L’abstraction avec Chu Teh-chun, le design avec Memphis

Le 19 novembre 2020, par Philippe Dufour

Deux versants pour cette journée de vente, l’un dominé par le peintre d’origine chinoise, et l’autre illuminé par les couleurs pimpantes du groupe milanais, icône des années 1980. 

Chu Teh-chun (1920-2014), Sans titre, 1975, huile sur toile, signée en bas à gauche et datée «3.12.75» au dos, 41 33 cm.
Adjugé : 115 000 

Dépassant largement son estimation haute, la toile aux tonalités rougeoyantes de Chu Teh-chun trouvait son public en raflant 115 000 € (voir l'article Le rouge chez Chu Teh-chun de la Gazette n° 38, page 108). Sans titre (41 33 cm) porte au dos – pratique récurrente chez l’artiste –, la date du 3 décembre 1975. L’œuvre possède un pedigree sans faille, car on sait qu’elle a été achetée à l’occasion d’une exposition collective à la galerie Frédérique, à Gray en Haute-Saône, début 1976. Un autre grand tenant de l’abstraction l’accompagnait ici, Jean-Michel Atlan ; peuplée de signes mystérieux, sa toile, également baptisée Sans titre (146 89 cm), brossée en 1957, attirait 25 000 €. C’est un maître du surréalisme qui lui succédait pour 31 250 € : Man Ray, qui signait en 1970 À l’heure de l’observatoire - Les Amoureux (66,5 102,5 cm) ; cette photolithographie en couleurs sur papier vélin, éditée à Paris par Jean Petithory, signée en bas à droite et justifiée EA I/II, évoque la rupture de son auteur avec son amante Lee Miller, en 1932. Place au design pour la seconde partie de la vente, avec un ensemble emblématique de Memphis, ce mouvement italien fondé à Milan en décembre 1980 par Ettore Sottsass. De ce dernier, on pouvait acquérir pour 11 250 € soit la mythique bibliothèque du modèle «Casablanca» (231 161 35 cm), à structure en bois recouvert de mélaminé polychrome, ou la bibliothèque dite «Carlton» (198 190 x 40 cm), de mêmes composants… Alors que ses huit pièces ont totalisé 27 800 €. À l’opposé de cette conception du mobilier, le travail d’Afra et Tobia Scarpa était aussi présent, à travers un ensemble du modèle «Soriana» de l’éditeur Cassina ; il se compose d’un canapé trois places, à structure en métal chromé et garniture en velours vert – Compasso d’oro en 1970 –, adjugé 6 375 €, et d’une paire de chauffeuses aux mêmes caractéristiques, partie à 5 875 €.

samedi 07 novembre 2020 - 14:30,16:30 - Live
Hôtel des ventes, 70, rue Vendôme 69006 Lyon
De Baecque et Associés
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne