La Gazette Drouot
Coup de coeur - Boite à biscuits Huntley & Palmers
Retour au sommaire
Une bonne recette
Huntley & Palmers a régné sur un empire où le soleil ne se couchait jamais.
Disparue avec la mondialisation, la marque de biscuits, avant de renaître, est devenue objet de collection...
Adjugé 1 150 € prix marteau.
Huntley & Palmers, distributeur en tôle lithographiée rouge, h. 35 cm.
Paris, salle Rossini, vendredi 11, samedi 12 et dimanche 13 mai 2007. Kaczorowski SVV. M. Dufetelle.
En Angleterre, les invités de l’usine Huntley & Palmers prennent le train dans la liesse, au rythme d’une chanson promotionnelle. Une journée de visite et ils sont convaincus : "And now for our breakfast, dinner and tea, the biscuits we must have are H. and P." ("Maintenant pour notre petit déjeuner, déjeuner et thé, nous exigeons les biscuits H. and P."). Ont-ils une pensée émue pour les voyageurs en diligence, ceux qui, dès 1822, assurèrent le succès d’une boulangerie de Reading, ouverte par Joseph Huntley ? Située sur l’axe fluvial et routier reliant Londres à Bath, Reading est une ville prospère. Huntley choisit son emplacement juste en face d’un pub, le Crown Inn. Son autre bonne idée : la boîte en fer-blanc. Les biscuits risquant de s’émietter ou de se dessécher pendant le voyage, il demande à son fils, ferblantier installé de l’autre côté de la rue, de lui fabriquer des boîtes. Quelques années plus tard, celles-ci sont expédiées dans tout le Sud de l’Angleterre. Thomas succède à son père en 1838, George Palmer rejoint la firme cinq ans après. Ce dernier équipe les locaux de machines modernes et rachète une usine sur King’s Road. Aux Captain’s, Abernethy et Oliver du début, s’ajoutent des macarons, des ratafias et des sponge tea cakes.
À la fin du XIXe siècle, Huntley & Palmers, la plus grande manufacture biscuitière du monde, produit plus de cent variétés de petits gâteaux, dont les célèbres Ginger Nut, Gem, Excursion et les Osborne – créés en l’honneur de la reine Victoria, qui accorda la permission d’utiliser le nom de sa demeure préférée sur l’île de Wight, Osborne House. D’un très bon rapport qualité prix, les biscuits se vendent fort bien et la marque est reconnaissable à son logo figurant sur toutes les boîtes, une jarretière et une boucle dessinées par Owen Jones. Plus de fantaisie est possible dès 1868, grâce à l’impression en offset. Parmi ces créations décoratives, le coffret égyptien est orné de felouques sur le Nil, l’Indien figure une chasse à dos d’éléphant, un autre célèbre, le jubilé de la reine Victoria, en 1887. Puis, au début du siècle dernier, les boîtes adoptent des formes variées : cabinet aux faïences, livre, bateau, guérite de sentinelle (l’un des modèles les plus populaires), globe ou rouleau pour pelouse... Une fois vidé de ses biscuits, cet emballage peut accueillir toutes sortes d’objets, des économies aux billes et bouts de ficelle, en passant par les timbres, les lettres et – usage des plus terrifiants – elles servent même à Bornéo pour le transport des têtes coupées. L’usine de Reading expédie ses petits gâteaux dans le monde entier. Le premier Occidental entrant dans Lhassa retrouva avec joie, paraît-il, une boîte au logo familier. Vers 1910, Huntley & Palmers décide de lancer des campagnes publicitaires. Jusque-là, notre marque se contentait d’envoyer des calendriers et des agendas promotionnels pendant les fêtes de fin d’année, se reposant sur la qualité des produits. Face à la concurrence, elle réagit par voies d’affiches, d’émissions de radio, de productions de films. Rachetée par une marque agroalimentaire internationale, Huntley & Palmers faillit bel et bien disparaître, avant d’être reprise par Nigel Mc Crea et Helen Sandom, le premier étant l’ancien directeur commercial de Jacobs Bakery et la seconde, fondatrice de Vibrandt, une compagnie spécialisée dans le design d’emballage. Bientôt, de nouvelles boîtes à biscuits rejoindront leurs aînées... comme objets de collection.
Anne Foster
http://www.gazette-drouot.com/static/resultat_vente_encheres/liste.html http://catalogue.gazette-drouot.com/ref/ventes-aux-encheres.jsp