La Gazette Drouot
Livres de voyages
La curiosité pour univers

Plus encore qu’un rare ensemble de livres de voyages, Jean-Paul Morin a aiguillonné une empathie avec l’autre et l’ailleurs. Glissons sur son erre...

Directeur financier voyageur, navigateur émérite, Jean-Paul Morin semble toujours animé par le désir de rencontres et le respect de l’autre, sentiments hérités des grands découvreurs de l’ère moderne. Amené pour raisons professionnelles à parcourir le globe en tous sens, il aime aussi partir à son rythme, au gré des alizés et des courants suivre la trace des Colomb, Magellan et autre Cook. Chez lui, il retrouve sur les rayons de sa bibliothèque ces maîtres ès voyages, intrépides et curieux ; les récits de leurs découvertes sont indissociables d’une réflexion sur l’homme et son rapport au monde. Le voyage est depuis longtemps considéré comme une initiation, une confrontation avec les idées reçues et une reconnaissance de l’autre comme alter ego. Si la navigation tient une place prépondérante, Jean-Paul Morin s’est aussi intéressé aux voyages intellectuels, voire idéologiques. Pour preuve, un rare exemplaire de l’édition originale de Voyage et aventures de Lord Villiam [sic] Carisdall en Icarie... d’Étienne Cabet, imprimée à Paris en 1840 en deux volumes, aujourd’hui attendue à 4 000 euros. L’auteur partit peu après fonder une cité idéale, près de la Nouvelle-Orléans. Héritier des philosophes des Lumières, Cabet croyait en la justice et la bonté, universelles et égales pour tous, idées confortées par des siècles de découvertes. La première fut celle du continent américain, origine de la circumnavigation. Encore plus loin, vers l’Ouest, s’est dévoilée une vaste étendue d’eau... qui devait forcément comprendre de nouvelles terres. Commençait alors l’exploration de l’océan Pacifique, pour plusieurs siècles. La reconnaissance de Magellan lance les grandes conquêtes de territoires, jusqu’au XVIIIe siècle, où les expéditions comprennent alors une dimension scientifique.
voyages
Adjugé 54 000 euros frais compris.
Alexandre de Humboldt & Aimé Bonpland, Vues des Cordillères, et monumens des peuples indigènes d’Amérique, Paris, 1813 (ci-dessus, pl. 25, Le Chimborazo, vu depuis le plateau de Tapia).
Vendredi 4 novembre, salle 1-7 - Drouot-Richelieu. Pierre Bergé & Associés. MM. Forgeot, Kakou, Vanuxem.
Découvreur de la Nouvelle-Zélande, de l’Australie et, lors de son troisième voyage, d’Hawaï – qu’il nomme « île Sandwich» –, James Cook a transformé la connaissance de cet immense océan. Un apport ethnologique, par le nombre de vêtements et d’objets récoltés, mais aussi scientifique, avec les spécimens de la faune et de la flore. Les récits illustrés de ses voyages font une large place à la description des peuples rencontrés, sans jugement moralisateur. En témoigne ce passage où il évoque la coiffure – étrange et sans doute inquiétante – de « l’homme masqué de l’île Sandwich « : « C’est une espèce de masque tiré d’une grosse gourde, qui a des ouvertures pour les yeux & pour le nés (sic) ; le dessus est chargé de petites baguettes vertes, qui de loin ressemblent à de jolies plumes ondoyantes, & les bandes étroites d’étoffe [...] pendent de la partie inférieure «. Enfin, il s’interroge sur sa fonction : « Nous n’avons pu découvrir s’ils se servent de ces masques pour garantir leur tête des coups de pierre, ou s’ils les emploient dans quelques-uns de leurs jeux publics «. La saga de James Cook allait motiver de futurs explorateurs, comme Alexander von Humboldt, qui décide en 1789, après sa rencontre avec Georg Forster, ancien compagnon du capitaine, de partir étudier de manière scientifique l’Amérique du Sud, expédition entreprise en 1796 en compagnie du naturaliste français Aimé Bonpland. En 1804, ils sont les premiers à tenter l’ascension complète du Chimborazo, alors le plus haut sommet connu, et à établir la première étude géographique précise de la végétation, de la plaine aux limites des neiges éternelles. Tant de merveilles offertes par la lecture à Jean-Paul Morin qui, à la façon de Baudelaire, interpelle encore et toujours : «Étonnants voyageurs [...] Dites, qu’avez-vous vu ?».
morin
Capitaine James Cook, Collection complète des voyages autour du monde, Paris, 1774-1789. Quatorze volumes (reproduite, pl. XXV du Troisième Voyage... : «Homme masqué de l’isle Sandwich»).
La Gazette Drouot N°37 - 28 octobre 2011 - Anne Foster


http://www.gazette-drouot.com/static/resultat_vente_encheres/liste.html http://catalogue.gazette-drouot.com/ref/ventes-aux-encheres.jsp